970x250

190 milliards DH injectés dans l’économie nationale en 2021

190 milliards DH injectés dans l’économie nationale en 2021

Mobilisés par les sociétés de financement membres de l’APSF

190 milliards de dirhams, tel est le montant mobilisé en 2021 au service de l’économie par les sociétés de financement membres de l’Association professionnelle des sociétés de financement (APSF). Ces financements s’inscrivent en hausse de 2,4 % par rapport à 2020. Un constat établi, jeudi par Abdellah Benhamida, président de l’APSF, lors de l’assemblée générale de l’association. Par métier, le crédit à la consommation captent à eux seuls 69,6 milliards de dirhams, suivi du crédit-bail (48,3 milliards de dirhams), le factoring (2,9 MMDH) et le crédit immobilier (69,6 MMDH). «Ces concours se composent également du financement des besoins de trésorerie liés à la réalisation des marchés publics de 6,3 milliards de dirhams, en recul de 12%, du financement des organismes de microcrédit de 914 millions de dirhams, en quasistagnation de 0,2%, ainsi que du financement du développement agricole solidaire de 927 millions de dirhams, en quasi-stagnation de 0,6%», explique M. Benhamida.

Concernant l’action professionnelle de l’APSF en 2021 et au cours des premiers mois de 2022, le président de l’APSF a souligné qu’elle a été des plus denses. Dans ce sillage, il a relevé que l’une des actions phares a résidé dans l’accompagnement de la clientèle encore affectée par la crise de Covid-19. Dans le cadre du tourisme, après l’annonce, mi-janvier 2022, par le gouvernement d’un plan d’urgence en faveur du secteur du tourisme, l’État et l’APSF ont signé, en février 2022, un protocole instituant un report des crédits et leasing, notamment des transporteurs touristiques, avec une prise en charge par l’État des intérêts intercalaires liés à ce report. «Parallèlement, à la gestion des difficultés de la clientèle affectée par la crise de Covid-19, l’action professionnelle de l’APSF a porté sur la poursuite des chantiers classiques pour les métiers de financement, que ces chantiers soient communs à l’ensemble des métiers ou qu’ils se rapportent spécifiquement à chacun d’eux», affirme M. Benhamida.

Rappelons que l’APSF a été instituée par la loi du 6 juillet 1993 régissant l’activité et le contrôle des établissements de crédit et a été confirmée par la loi du 24 décembre 2014 relative aux établissements de crédit et organismes assimilés. L’Association regroupe toutes les sociétés de financement, qui sont considérées, au sens des lois précitées, comme des établissements de crédit au même titre que les banques.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.