970x250

2,3 millions nouveaux comptes bancaires ouverts en 2021

2,3 millions nouveaux comptes bancaires ouverts en 2021

17,5 millions de personnes détiennent au moins un compte, dont 16,9 millions de personnes physiques

Les statistiques détaillées sur les comptes bancaires viennent d’être dévoilées par la banque centrale. Les chiffres de Bank Al-Maghrib (BAM) renseignent ainsi sur le nombre total des détenteurs de comptes en banque au Royaume sur les bases des données de la Centrale des comptes bancaires. Les statistiques couvrent également la tranche d’âge, le sexe et la nature des comptes ouverts au cours de l’année passée au niveau des établissements bancaires au Maroc. Dans les détails, BAM annonce qu’à fin décembre 2021, 31,2 millions de comptes ouverts ont été identifiés au niveau de la Centrale, en hausse de 5% par rapport à 2020. Dans ce sens, 2,1 millions de comptes n’ont pas été mouvementés depuis au moins une année sachant que les comptes-chèques couvrent plus de 63% des comptes ouverts (19,8 millions) alors que les comptes sur carnet y représentent 30% (9,4 millions).

La banque centrale précise en outre que 0,3% des comptes ouverts (103.458) sont libellés en devises étrangères, dont 82% en euro. Au-delà des chiffres communiqués, il semble que la progression de l’ouverture des comptes l’année passée est quasi insignifiante. Autrement, la même source fait savoir que 2,3 millions de nouveaux comptes ont été ouverts au cours de l’année 2021 après 2,1 millions en 2020. Des chiffres qui poussent à formuler des interrogations sur la saturation du marché bancaire national. C’est d’autant plus vrai que les responsables avancent que le taux de détention, défini comme étant le nombre de personnes résidentes ayant au moins un compte bancaire actif rapporté à la population adulte résidente, s’est établi à 53% à fin 2021, soit quasiment le même taux qu’en 2020.

Les PP (personnes physiques) ayant au moins un compte bancaire ouvert ont augmenté de 85.314 à plus de 14 millions et la population adulte a progressé de 388.686 personnes à 27 millions à fin 2021.

Moins de comptes «masculins»

Plus loin encore, le taux de détention des comptes bancaires par genre enregistre une baisse chez la population adulte masculine passant de 67% à 66%. Ce même taux est resté stable à 40% de celle féminine. La tranche d’âge qui enregistre le taux de détention des comptes bancaires le plus élevé est de «40 à 45 ans» pour les hommes (81,2%) et «50 à 55 ans» pour les femmes (48,7%). Concernant les personnes titulaires de comptes bancaires, les statistiques indiquent que 17,5 millions de personnes détiennent au moins un compte bancaire, dont moins de 4% de personnes morales (PM), soit 644.338. Les PP restent de facto largement majoritaires avec plus de 96% de personnes physiques (37,4% de femmes et 62,6% d’hommes). La tranche d’âge «60 ans et plus» occupe le premier rang (3,4 millions de personnes), suivie des «31 à 35 ans» et des «36 à 40 ans» (chacune 1,9 million). Aussi, 49,4% des PP identifiées détiennent un seul compte ouvert, 27,8% deux comptes et 12,4% trois comptes. S’agissant des personnes ayant ouvert un compte pour la première fois, BAM précise que 578.617 PP ont ouvert leur premier compte bancaire en 2021 contre 543.057 en 2020. Parmi les nouveaux arrivants sur le marché bancaire, 45% sont des femmes, 24% sont âgées entre 21 et 25 ans et 15% entre 19 et 20 ans. Enfin, 94% parmi les nouveaux clients sont des Marocains régulièrement résidant sur le sol national et 4% sont des MRE.

Services bancaires

Bank Al-Maghrib avait publié la liste de 22 services bancaires gratuits. Il s’agit de l’ouverture de compte, la délivrance de chéquier, la délivrance du livret d’épargne, la domiciliation de salaire, la délivrance d’attestation de relevé d’identité bancaire, le versement espèces (hors acquittement du montant du timbre fiscal), le retrait d’espèces sur présentation d’un carnet d’épargne auprès du guichet domiciliataire et le retrait d’espèces sur présentation d’un carnet d’épargne auprès du guichet domiciliataire, fait savoir BAM. Parmi ces services également, le retrait auprès des guichets automatiques bancaires de l’établissement détenteur du compte, l’émission de virements de compte à compte, entre particuliers, au sein de la même banque, la réception de virements nationaux, la réception de mises à disposition nationales au sein de la même banque, l’établissement et l’envoi du relevé de compte au client, la consultation et édition du solde et de l’historique du compte à travers le guichet automatique bancaire et/ou internet, hors frais de souscription à ces canaux de distribution, le changement des éléments d’identification du titulaire du compte et la clôture de compte.

 

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.