250 exposants se donnent rendez-vous à Dakhla en novembre prochain

250 exposants se donnent rendez-vous à Dakhla en novembre prochain

Salon international des équipements de la pêche et produits de la mer

La ville de Dakhla abrite du 4 au 7 novembre prochain la première édition du Salon international des équipements de la pêche et produits de la mer. L’occasion pour les professionnels de Dakhla de découvrir les nouvelles technologies et les innovations du secteur de la pêche, et ce en présence de 250 exposants. Ce salon, initié par Sahara Fishing Industrie, et qui se tient sous le thème «Nos richesses halieutiques socle d’un développement humain durable», se veut une vitrine représentative du secteur halieutique marocain en général et celui de la ville de Dakhla en particulier, un rendez-vous de rapprochement et d’échange privilégié entre les opérateurs du secteur de la pêche maritime et de l’aquaculture de la ville de Dakhla et qui enregistre aujourd’hui un saut considérable.

L’objectif principal de cette première édition est de créer une plateforme d’échange entre les acteurs du secteur halieutique, un espace riche en opportunités d’affaires pour les entreprises marocaines et étrangères pour présenter le potentiel dont regorge Dakhla en matière de produits de la mer et reflètera la dynamique nouvelle que connaît le secteur. Au programme de cette première édition qui veut attirer 30 mille visiteurs, un espace B2B pour permettre aux exposants et aux visiteurs de se rencontrer et de nouer une relation professionnelle, des conférences pour débattre des principaux enjeux liés à ce secteur, ainsi que des ateliers pratiques. Le salon comporte un espace d’exposition de 4.000 m2 permettant aux professionnels nationaux et étrangers de présenter les nouveautés des principaux pôles prévus qui représentent 12 activités.

Il regroupera des industriels, des armateurs, ainsi que des équipementiers du secteur de la pêche et ses filières. D’après les initiateurs de cet évènement, «le salon a pour vocation de mettre en exergue la dynamique et le développement de la région de Dakhla, notamment au niveau du secteur de la pêche maritime. D’autant plus, l’ouverture prochaine du Port Dakhla Atlantique et son emplacement stratégique va rehausser la région comme hub africain des échanges commerciaux et sera avant tout une vitrine i n ternationale pour présenter les atouts qu’offrent les provinces du Sud en la matière». Notons que Dakhla est dotée d’un littoral de 667 km de longueur sur l’océan Atlantique allant d’Oued Lakraa jusqu’au Cap blanc.

Elle assure une forte production biologique favorisée par le phénomène d’upwelling, ce qui la rend parmi les zones les plus poissonneuses du Royaume et potentiellement l’une des plus riches au monde, notamment en sardine. Celle-ci compte 183 navires de pêche côtière (75 sardiniers et 108 palangriers), 24 navires de pêche hauturière, ainsi qu’une pêche hauturière qui se fait à l’aide de bateaux RSW (une spécificité de la région), alors que la flotte artisanale est composée d’environ 3.300 barques.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *