Accueil Economie 250 professionnels y prennent part : L’Association israélienne du tourisme tient son congrès à Marrakech
Economie

250 professionnels y prennent part : L’Association israélienne du tourisme tient son congrès à Marrakech

Les leaders du tourisme israélien en conclave à Marrakech.

Les membres de l’Association israélienne du tourisme (ITTAA) sont réunis dans la ville ocre et ce dans le cadre du congrès ITTAA 2022 qui se poursuit dans la ville ocre jusqu’au 08 décembre, réunissant ainsi pas moins de 250 tour-opérateurs, agents de voyages, agences de communication et médias spécialisés. Cette rencontre intervient dans la continuité des récents congrès des professionnels du tourisme britanniques (ABTA) et allemands (DRV). «Pour le tourisme marocain, cette présence des décideurs du tourisme israélien constitue une opportunité pour les mettre en relation avec nos opérateurs marocains.

Par son histoire et sa position géographique, par ses multiples influences, dont l’affluent judéo-marocain inscrit dans l’identité millénaire du Royaume, le Maroc dispose d’atouts exceptionnels pour les voyageurs israéliens», indique Adel El Fakir, directeur général de l’Office national marocain du tourisme (ONMT). Les équipes de l’ONMT sont en ordre de bataille pour assurer la promotion de l’offre Maroc en direction de ce nouveau marché et pour rapprocher les professionnels israéliens de leurs homologues marocains afin d’augmenter les flux dans les années à venir. Il est à souligner que l’ITTAA réunit pour la deuxième fois ses membres à Marrakech.

La première édition de son congrès annuel remonte en effet à 1995. «Depuis, le contexte a largement évolué, grâce au rapprochement entre le Royaume du Maroc et Israël engagé en décembre 2020 qui a permis de renforcer les échanges entre deux nations qu’unissent des liens séculaires, aux plans humains, culturels et économiques», apprend-on de l’Office.
Se référant à l’ONMT, les retrouvailles entre les deux pays ont ouvert la voie à un potentiel de développement important pour la destination. Ce sont déjà, à fin 2022, 70.000 touristes israéliens qui ont été reçus au Maroc, ouvrant la voie à une croissance importante dans les prochaines années.

En termes de transport aérien, une offre riche s’est déjà déployée à travers Royal Air Maroc et la compagnie nationale El Al, mais aussi les opérateurs low-cost Israir et Arkia, sur deux destinations : Marrakech et Casablanca. A noter que l’ITTAA compte 400 agents de voyages et 4.500 consultants du tourisme. L’association a pour mission de fédérer les professionnels, de les représenter au plan institutionnel, et de les soutenir pour le développement de leurs activités.

Articles similaires

Dévoilé à l’occasion de sa journée mondiale : Un ouvrage inédit sur les enjeux numériques pour la douane

Les cyberfraudeurs réagissent très rapidement aux évolutions des législations, des règlements et...

Agriculture durable : Les avancées du Maroc en matière de micro-irrigation présentées à Dakhla

Micro-irrigation  » Cette rencontre internationale, scientifique et technique constitue l’occasion pour de...

Tendances futures : Cyberattaques, les prédictions de Kaspersky pour 2023

Menace persistante. » Les cyberattaques restent une menace constante et ne présentent aucun...

Souveraineté alimentaire : L’expérience marocaine mise en avant à Dakar

Aziz Akhannouch a mis en avant la politique publique importante dans le...

EDITO

Couverture

Nos supplément spéciaux

Articles les plus lus

Jouer est une maladie