400 millions DH pour des projets de développement à M’diq-Fnideq et Tétouan

400 millions DH pour des projets de développement à M’diq-Fnideq et Tétouan

La moitié de cette enveloppe sera dédiée à la création d’une zone d’activités économiques

Promouvoir l’investissement pour générer une nouvelle dynamique dans la préfecture de M’diq-Fnideq et la province de Tétouan en vue de créer des opportunités de travail et améliorer les conditions économiques et sociales des populations locales ciblées. C’est l’un des objectifs principaux d’un nouveau programme de développement permettant de doter ce territoire préfectoral et provincial de plusieurs projets pour une enveloppe budgétaire globale de 400 millions de dirhams. Ce programme bénéficie de la mobilisation de plusieurs partenaires institutionnels et conseils élus à travers un projet de convention-cadre de coopération, dont les dispositions sont en cours de signature.

Sur le coût budgétaire global (400 millions de dirhams) de ce nouveau programme de développement intégré, le ministère de l’intérieur et le Conseil de la région de Tanger-Tétouan-Al Hoceima contribuent à hauteur de 80 millions de dirhams chacun. Alors que le ministère de l’économie, des finances et de la réforme de l’administration participe, à travers la Direction générale des douanes, au financement de ce projet avec une enveloppe budgétaire de 190 millions de dirhams. Quant au département de l’industrie et du commerce et l’Agence pour la promotion et le développement économique et social des préfectures et des provinces du Nord, ils s’engagent à financer ce programme de développement intégré avec respectivement 40 millions de dirhams et 10 millions de dirhams.

Parmi les plus importants projets programmés dans le cadre de cette convention, figure celui de la création d’une zone d’activités économiques à Fnideq, qui nécessite à elle seule 200 millions de dirhams. Ayant atteint l’achèvement de la première phase de nivellement du terrain, «ce projet vise à insuffler une nouvelle dynamique économique dans le territoire de la préfecture de M’diq-Fnideq et la province de Tétouan, à travers la création d’une plateforme à même d’accueillir des activités économiques à forte valeur ajoutée», selon les initiateurs de ce projet.

Conformément aux activités destinées à accueillir la future zone, ce projet ambitionne d’accompagner, poursuit la même source, le développement économique, social, urbanistique et touristique de la préfecture de M’diq-Fnideq et Tétouan. Il permet ainsi de promouvoir l’emploi et créer des opportunités d’entrepreneuriat pour la population locale, en particulier chez les femmes et les jeunes, qui sont généralement les plus affectés par l’arrêt du commerce de marchandises de contrebande en provenance de Sebta. Il s’agit également
«d’améliorer l’attractivité des destinations de la préfecture de M’diq-Fnideq et la province de Tétouan afin d’accueillir davantage d’investissement privé national et international», souligne-t-on.

En plus de la création de la zone d’activité économique de Fnideq, le nouveau programme de développement intégré de la préfecture de M’diq-Fnideq et la province de Tétouan prévoit, entre autres, la création et l’élaboration d’un dispositif d’encouragement pour attirer plus d’investissements dans la zone de Tétouan Park ainsi que la mise en place de nouvelles initiatives incitatives pour accompagner le tissu entrepreneurial et en vue d’encourager les femmes et les jeunes à intégrer également le marché du travail.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *