5 millions de dirhams pour deux unités près d’Essaouira

5 millions de dirhams pour deux unités près d’Essaouira

Dans le cadre du projet de développement de l’arganiculture dans les zones vulnérables (DARED) financé par le Fonds vert pour le climat (GCF), l’Agence nationale pour le développement des zones oasiennes et de l’arganier (ANDZOA) lance le projet de construction de deux unités de collecte et de conditionnement d’Afyache dans la province d’Essaouira.

Pour ce faire, celle-ci a lancé récemment une consultation architecturale pour concevoir deux unités de collecte et de conditionnement du fruit de l’arganier «Afyache». Le budget prévisionnel maximum hors taxes, pour l’exécution des travaux de deux unités, est de 5 millions DH. Le projet sera situé au niveau des communes de Smimou et Tamanar. La superficie de chacune des deux parcelles qui vont contenir le projet est estimée à 5.000 m². Ces terrains nus contenant quelques arbres naturels d’arganier font partie du domaine forestier, qui ont été mis à la disposition de l’Andzoa par les services des Eaux et Forêts, pour la construction des deux unités dans le cadre d’une convention de partenariat liant les deux parties et vont répondre aux normes et exigences de l’Office national de sécurité sanitaire des produits alimentaires (ONSSA).

Ces deux unités ont pour objectifs d’assurer la structuration et l’organisation du marché et les circuits de commercialisation du fruit de l’arganier au profit des producteurs pour assurer une répartition juste et efficiente de la valeur ajoutée entre les segments de la filière et garantir la bonne maîtrise et gestion des flux de la matière première. Les unités de collecte et de conditionnement, qui vont traiter au moins 3.000 tonnes de fruit, seront mandatées pour collecter le fruit de l’arganier au niveau de plusieurs centres de proximité au niveau local, traiter, conditionner et stocker le fruit, contrôler et suivre la qualité du fruit et des sous-produits, et commercialiser et approvisionner les acteurs de la transformation. En effet, ces deux unités constitueront un projet structurant et phare qui va jouer un rôle dans l’accompagnement et l’encadrement des producteurs du fruit d’arganier.

Elles permettront la collecte, le conditionnement, le stockage et la commercialisation d’Afyache selon les normes de qualité requises et les conditions de traçabilité, sécuriser l’approvisionnement des entreprises et coopératives, contribuer à la structuration de l’amont de la filière arganier, et imprimer une nouvelle dynamique dans l’aval de la filière qui recèle un potentiel considérable, et assurer les conditions nécessaires pour la généralisation de l’Indication géographique protégée (IGP). Au niveau du programme chaque unité comprendra deux bâtiments communiquant entre eux (bâtiment administratif et espace couvert par charpente métallique). Alors que le concept architectural global s’inspirera des différentes expressions du patrimoine de l’arganeraie à la fois paysager, biologique, architectural, etc.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *