EconomieUne

5ème partenariat entre la BMCI et la BERD : Une nouvelle ligne de 220 MDH au profit des TPME dirigées par des femmes

Au titre de ce partenariat, la BMCI s’engage à mettre à la disposition des bénéficiaires du programme un dispositif dédié.

La BMCI et la BERD apportent un nouveau soutien aux femmes entrepreneures en mettant l’accent sur l’inclusion, l’innovation et la responsabilité sociale.

La BMCI et la Banque européenne pour la reconstruction et le développement (BERD) réitèrent leur soutien à l’entrepreneuriat féminin au Maroc. Les deux parties ont renouvelé, lundi à Casablanca, leur contrat de partenariat pour le programme Women in Business (WIB). Un dispositif qui s’adresse exclusivement aux femmes professionnelles opérant dans un cadre libéral ainsi qu’aux femmes dirigeantes de petites et moyennes entreprises marocaines ayant moins de 250 salariés et dont le chiffre d’affaires ne dépasse pas 550 millions de dirhams. «Il s’agit du cinquième partenariat entre la BMCI et la BERD. Il vient soutenir la BMCI dans la consolidation de son modèle commercial et la continuité de sa transformation numérique et de ses pratiques afin de mieux collaborer avec les TPME dirigées par des femmes», indique la BMCI à ce propos.

Et de rappeler que «la banque poursuit ainsi une politique de parité engagée, dans la lignée des actions déjà mises en œuvre par le Groupe BNP Paribas, engagé depuis plusieurs années aux côtés des femmes qui entreprennent en créant ou en développant leur activité». Au titre de ce partenariat, la BMCI s’engage à mettre à la disposition des bénéficiaires du programme un dispositif dédié. Une ligne de financement de 220 millions de dirhams sera, ainsi, consacrée au soutien des TPME dirigées par des femmes. Se référant à la BMCI et la BERD, la nouvelle version WIB met encore plus l’accent sur l’inclusion, l’innovation et la responsabilité sociale.

Deux nouveautés ont été apportées à ce programme. Citons dans ce sens les investissements dans le domaine digital ainsi que le soutien financier renforcé aux TPME dirigées par les femmes sinistrées dans la région d’Al Haouz impactée par le séisme du 8 septembre. Il est à noter que depuis la signature du premier partenariat en 2018, la BMCI a pu faciliter la concrétisation de près de 200 projets portés par des femmes entrepreneures à hauteur de 135 millions de dirhams. En plus de l’apport financier, le programme Women in Business permet aux femmes entrepreneures de bénéficier de plusieurs services tels qu’un outil de diagnostic de leur business en ligne et gratuit, un coaching et des conseils personnalisés, une formation de développement de compétences entrepreneuriales et un mentoring leur permettant de préparer la croissance et mise à l’échelle de leur entreprise.

Articles similaires

ActualitéUne

Diplomatie: La France propose au Maroc un partenariat « d’avant-garde » pour les 30 ans

La France veut un partenariat avec le Royaume sur le long terme....

AutreEconomieUne

Loi de Finances 2024 : Les nouvelles dispositions fiscales expliquées aux opérateurs du Nord

La réforme de la taxe sur la valeur ajoutée (TVA) constitue l’une...

Economie

Créativité : SoGé révèle à Casablanca les 3 lauréats de la compétition Kayn L’Flow

SoGé, une banque 100% en ligne, a dévoilé, jeudi dernier à Casablanca,...

SociétéUne

Pour une période de 20 ans : Casablanca cherche un gestionnaire pour son centre de valorisation des déchets

Caractérisés par une forte humidité (65 à 70%), les déchets ménagers sont...

EDITO

Couverture

Nos supplément spéciaux

Articles les plus lus