970x250

65ème congrès mondial des étudiants en agriculture : La pénurie d’eau au cœur des travaux

65ème congrès mondial des étudiants en agriculture : La pénurie d’eau au cœur des travaux

L’impact de la pénurie d’eau sur la sécurité alimentaire est au cœur du 65ème congrès mondial des étudiants en agriculture.

Cet événement, qui se déroule entre Rabat, Marrakech et Agadir, traitera jusqu’au 7 août de la problématique de la rareté de l’eau qui selon les organisateurs fait peser une réelle menace sur les ressources naturelles et hypothèque l’avenir des générations futures. «Au Maroc, le problème de rareté de l’eau est principalement causé, selon les données officielles, par la baisse importante des ressources en eau en raison de la faiblesse des précipitations (-55%), ainsi que par une diminution du volume des chutes de neige», peut-on relever des organisateurs. Selon les chiffres officiels du département des Affaires économiques et sociales des Nations Unies, la pénurie d’eau touche actuellement près de 700 millions de personnes dans 43 pays.

A très court terme, en 2025, 1,8 milliard de personnes vivront dans des pays ou des régions frappés par une pénurie d’eau complète et les deux tiers de la population mondiale pourraient vivre dans des conditions alarmantes de stress hydrique. S’agissant du congrès, le programme de cette manifestation abordera la question de la pénurie d’eau sous différents angles, et ce à travers l’organisation d’un certain nombre de conférences et de workshops, qui conduiront à la publication de décisions sur les orientations de l’association, à un vote sur la structure de son bureau et à l’approbation de son règlement intérieur. Notons que ce congrès Mondial 2022 (WoCo 22) se tient à l’initiative de l’antenne marocaine de l’Association internationale des étudiants en agriculture et sciences connexes (IAAS), sous la tutelle du ministère de l’agriculture, de la pêche maritime, du développement rural et des eaux et forêts.

Cette édition est marquée par l’hommage rendu lundi au chef de gouvernement Aziz Akhannouch, en sa qualité d’ex-ministre de l’agriculture. Pour rappel, l’IAAS est une association non gouvernementale fondée en 1957, qui compte plus de 10.000 membres répartis sur une cinquantaine de pays membres. Sa mission s’inscrit essentiellement dans le cadre du partage des connaissances et l’échange culturel entre les peuples.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.