73% des acheteurs sont confiants dans le paiement en ligne

73% des acheteurs sont confiants dans le paiement en ligne

Le comportement des Marocains sur internet est encore une fois sous la loupe. Le diagnostic concerne cette fois-ci le volet achat en ligne et la contribution des internautes nationaux à développer le segment du e-commerce. Cette évaluation a été faite en vue de l’élaboration de la 2ème édition du baromètre Averty sur le e-commerce au Maroc, et ce en partenariat avec le salon e-commerce.ma.

Les attitudes des Marocains face à l’achat en ligne ont été minutieusement étudiées approchant ainsi près de 1.224 acheteurs et non acheteurs sur 98 villes marocaines. Le constat semble être rassurant pour les analystes. 73% des répondants ont confiance dans le paiement en ligne contre 9% qui sont toujours réticents. Et pour cause : peur de l’arnaque ou de la contrefaçon, l’inquiétude sur la protection des données personnelles, l’absence de conseil lors de l’achat et le manque de garantie sur la livraison. Toutefois une bonne part d’entre ces profils, soit 87% des non acheteurs, comptent acheter en ligne. Des achats qui concerneront plus les voyages et billets d’avion, le matériel informatique et les deals.

Par type d’achat, les produits et services en ligne arrivent en tête du peloton. «Lors des 12 derniers mois, l’achat de produits et/ou services en ligne représente plus de 2.000 dirhams chez 34% des répondants, entre 1.000 et 2.000 dirhams chez 15% et moins de 1.000 dirhams chez 51%», relève-t-on du deuxième baromètre. Et de poursuivre que «les acheteurs de produits et services en ligne sont d’abord motivés par le prix, la praticité de l’achat en ligne, la qualité de l’offre et la livraison à domicile. Ils sont surtout à la recherche de deals, des offres de voyages et billets d’avion, de matériel informatique et technologique et des articles de prêt-à-porter».

De cet échantillonnage, 62% des personnes interrogées ont recours exclusivement aux sites marocains.
En revanche 28% des acheteurs optent à la fois pour les sites marocains et étrangers. Le règlement des achats se fait généralement par usage de carte bancaire, une démarche adoptée par 78% des acheteurs interviewés. Par contre 33% payent à la livraison au moment où 26% utilisent des cartes bancaires internationales et 26% autres règlent en espèce chez le local du magasin ou du site choisi.

S’agissant du paiement des taxes et factures via internet, le baromètre le définit en tant que pratique assez récente chez la majorité des répondants. «La première opération de paiement remonte à moins d’un an chez 41% des répondants et entre un an et 2 chez 24% des interviewés», souligne Averty dans son étude. Et de préciser que «le montant de paiement de ces taxes et factures en ligne représente plus de 2.000 dirhams chez 53% des répondants et entre 500 et 2.000 dirhams chez 28,5% lors des 12 derniers mois».

Si l’ensemble des acheteurs sont assez rassurés quant aux prestations du e-commerce, cela ne les épargne pas des mauvaises expériences. 28% des acteurs ont été déçus au moins une fois, et ce compte tenu des retards de livraison, de l’incompatibilité des produits reçus avec ceux qui ont été commandés. 20% de cet effectif n’ont pas été remboursés du produit au moment où 17% ont vécu des problèmes dans l’opération de paiement.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *