89% des besoins électriques d’OCP couverts par une énergie «propre»

89% des besoins électriques d’OCP couverts par une énergie «propre»

Il place la composante énergétique au cœur de sa stratégie de développement durable

Pionnier au niveau national et international, OCP exécute actuellement sur le terrain un programme énergétique responsable et innovant visant à réduire son empreinte carbone et diversifier son mix énergétique.
Plusieurs actions ont donc été menées à ce niveau et portent déjà leurs fruits. A titre d’illustration, 89% des besoins en électricité d’OCP sont actuellement couverts par une énergie de sources «propre». Un chiffre qui ne peut être apprécié à sa juste valeur qu’avec un rappel du développement que connaît l’activité du Groupe depuis plusieurs années et qui engendre naturellement des besoins croissants en électricité.
Cette performance a été possible grâce au fort engagement des équipes du Groupe et aux multiples initiatives entreprises dans le cadre de sa stratégie. On peut citer en exemple l’intégration de l’énergie éolienne dans le mix électrique du Groupe et qui permet aujourd’hui de couvrir la totalité des besoins en électricité des sites de Youssoufia, Benguerir et Phosboucraa, ainsi que 36% des besoins du site de Khouribga.

L’investissement sur la technologie des Heat Recovery Systems (HRS) a permis d’améliorer significativement la performance énergétique du Groupe, par le renforcement de sa capacité d’autoproduction énergétique. Ainsi, grâce à la récupération de la chaleur sous forme de vapeur, la production électrique a pu augmenter de 20%. Ce processus de cogénération couvre aujourd’hui 77% des besoins en électricité d’OCP. A ces projets visant l’augmentation de la part de l’énergie propre dans le mix énergétique du Groupe s’ajoutent d’autres chantiers s’inscrivant dans le cadre du programme d’efficacité énergétique, autre pilier principal de la stratégie d’OCP en matière de développement durable et qui s’est déjà traduit par des réalisations conséquentes. Parmi lesquelles figure l’éco-conception de complexes intégrés de production d’engrais qui permettent un gain d’au moins 15% d’énergie produite.

Le Slurry pipeline, un mode révolutionnaire et durable de transport du minerai, est également un modèle de réussite en matière de performance énergétique. Il a contribué significativement à renforcer l’efficacité énergétique du Groupe, en permettant notamment d’éviter le transport par train et d’économiser des combustibles pour le séchage du phosphate. Après 7 ans d’exploitation, ce projet s’est traduit par des économies importantes sur la consommation énergétique pour le transport du phosphate de Khouribga à Jorf Lasfar, une économie d’énergie cumulée qui correspond aujourd’hui à ce que consomme le Groupe en un an. Par ailleurs, le Groupe OCP veille scrupuleusement à la mise en conformité des installations industrielles selon les meilleurs standards internationaux. Pour cause, certaines d’entre elles disposent d’une certification ISO 50001.

Notons que le principal objectif du groupe OCP aujourd’hui est de couvrir 100% des besoins en électricité à l’horizon 2030 grâce à l’efficacité, la production éolienne, le solaire, la cogénération et plusieurs autres projets de recherche et de développement. Cette démarche permettra de réduire sensiblement l’empreinte carbone du Groupe dans la perspective d’atteindre la neutralité carbone à l’horizon 2040.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *