A l’initiative du Centre de compétences en changement climatique : Des ateliers régionaux pour renforcer les capacités sur la finance climat

A l’initiative du Centre de compétences en changement climatique : Des ateliers régionaux pour renforcer les capacités sur la finance climat

Le programme comprendra un volet pratique où les participants sont amenés à examiner des études de cas afin de les initier à la préparation des projets à la finance climat.

Six régions du Royaume accueilleront prochainement des ateliers régionaux pour renforcer les capacités sur la finance climat.
Le Centre de compétences en changement climatique (4C Maroc), avec l’appui du projet du Programme des Nations Unies pour le développement (PNUD), organisera dans les prochaines semaines six ateliers de formation en finance climat au profit des élus et personnes ressources des régions (un atelier par région) de l’Oriental, Guelmim-Oued Noun, Béni Mellal-Khénifra, Marrakech-Safi, Drâa-Tafilalet, et Souss-Massa.

Cette formation a pour principal objectif de doter les personnes ressources des collectivités territoriales et des délégations régionales des ministères et organismes publics des capacités nécessaires à l’identification des sources de financement vert et à l’élaboration de projets de résilience au changement climatique et d’atténuation de gaz à effets de serre (GES).

En effet, ce programme de formation qui prendra en considération les spécificités de chaque région inclura des sessions de présentation du cadre climatique général, l’intérêt et l’opportunité que présente la finance climat, les différents types de fonds disponibles au niveau national et international.
Le programme comprendra également un volet pratique où les participants sont amenés à examiner des études de cas afin de les initier à la préparation des projets à la finance climat.

Selon le 4C Maroc, «la question climatique représente un enjeu de développement majeur au Royaume qui doit mobiliser toutes les composantes de la société pour rendre son territoire et sa population plus résilients face au changement climatique tout en assurant une transition rapide vers une économie sobre en carbone, tel que préconisé par la vision établie dans la Contribution déterminée au niveau national (CDN) du pays». Et de poursuivre que «pour relever ces défis, tous les acteurs de la société ont besoin de renforcer leurs capacités à comprendre la nature du problème climatique et à formuler et à mettre en œuvre des actions d’atténuation et d’adaptation et enfin à mobiliser du financement au niveau national et international».

Notons que 4C Maroc, avec l’appui du projet «Renforcement opérationnel du 4C Maroc» du Programme des Nations Unies pour le Développement, a mis en place une panoplie d’activités de formation dans le cadre de sa Stratégie de renforcement des capacités, et ce au profit de tous les acteurs concernés par la question des changements climatiques (secteur public, secteur privé, secteur de la recherche et société civile notamment). Cette stratégie est également déployée au niveau africain dans le cadre de la coopération Sud-Sud qui constitue un pilier du programme d’action du centre.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *