Accueil Economie A travers une participation majoritaire: Holmarcom concrétise le rachat du Crédit du Maroc
Economie

A travers une participation majoritaire: Holmarcom concrétise le rachat du Crédit du Maroc

C’est désormais acté. Holmarcom et le Crédit Agricole viennent de conclure l’opération d’achat d’une participation majoritaire dans le Crédit du Maroc.

«Nous sommes très heureux d’accueillir Crédit du Maroc au sein du groupe Holmarcom et nous nous réjouissons de pouvoir poursuivre le développement d’une banque qui dispose de fondamentaux solides et d’un fort potentiel», relève Mohamed Hassan Bensalah, président-directeur général du Groupe Holmarcom, avant de souligner: «Nous envisageons d’impulser un changement progressif, tout en accélérant la dynamique commerciale et la transformation de la banque, pour en faire un opérateur financier moderne, innovant et engagé au service des citoyens et des entreprises nationales, en faveur d’un développement durable et responsable».

Dans les détails, le Groupe Holmarcom et Crédit Agricole S.A. ont finalisé l’acquisition, par Holmarcom, de la première tranche de 63,7% de la participation détenue par Crédit Agricole S.A. dans Crédit du Maroc, précise un communiqué commun ajoutant que Holmarcom et Crédit Agricole S.A. ont convenu de l’acquisition de la participation totale de Crédit Agricole S.A. dans Crédit du Maroc, soit 78,7%, par le Groupe Holmarcom à travers sa holding, Holmarcom Finance Company (HFC), et sa filiale, AtlantaSanad Assurance. L’acquisition par Holmarcom des parts détenues par Crédit Agricole S.A. dans Crédit du Maroc porte donc dans un premier temps sur 63,7% du capital (50,9% par HFC et 12,8% par AtlantaSanad). Il en ressort que Crédit Agricole S.A. restera au capital de la société, avec une participation de 15% qu’il cédera à Holmarcom au terme d’une période de 18 mois. Cette acquisition a été validée par Bank Al-Maghrib qui a octroyé un nouvel agrément à la banque.

Par ailleurs, l’opération a reçu l’aval des entités compétentes, à savoir le Conseil de la concurrence, l’Autorité marocaine du marché des capitaux et l’Office des changes. A noter que depuis la signature du contrat de cession entre Holmarcom et Crédit Agricole S.A. le 27 avril 2022, les deux parties ont entamé des travaux en vue de préparer l’autonomisation complète de la banque avant le désengagement définitif du groupe bancaire français. Holmarcom a souligné que le nouvel actionnaire s’appuiera, pour le déploiement de sa vision, sur les talents de la banque et renforcera l’équipe managériale actuelle par des profils porteurs d’une nouvelle dynamique.

Du côté de la gouvernance, la structure actuelle avec un Conseil de surveillance et un directoire est maintenue. Parallèlement, le Conseil de surveillance est désormais présidé par Mohamed Hassan Bensalah. Le poste de président du directoire est confié pour sa part à Ali Benkirane, qui rejoint Crédit du Maroc après une expérience éprouvée dans le secteur bancaire au Maroc.

Articles similaires

Dévoilé à l’occasion de sa journée mondiale : Un ouvrage inédit sur les enjeux numériques pour la douane

Les cyberfraudeurs réagissent très rapidement aux évolutions des législations, des règlements et...

Agriculture durable : Les avancées du Maroc en matière de micro-irrigation présentées à Dakhla

Micro-irrigation  » Cette rencontre internationale, scientifique et technique constitue l’occasion pour de...

Tendances futures : Cyberattaques, les prédictions de Kaspersky pour 2023

Menace persistante. » Les cyberattaques restent une menace constante et ne présentent aucun...

Souveraineté alimentaire : L’expérience marocaine mise en avant à Dakar

Aziz Akhannouch a mis en avant la politique publique importante dans le...

EDITO

Couverture

Nos supplément spéciaux

Articles les plus lus

Jouer est une maladie