Economie

Accords de partenariat maroco-italien

Les contrats d’investissements, malgré les événements du 16 Mai, continuent sur leurs lancée. Dernièrement, s’est déroulée à Rabat, la cérémonie de signature des deux contrats entre groupes marocains et partenaires Italiens. Ainsi, le premier contrat est signé entre les sociétés Komez-Mar-C.E.I.R- Sinmarco, pour le projet de traitement de poisson, et le second entre les sociétés Starba ( Station Tarfaya de Ravitaillement des bateaux) C.E.I.R  – Sinmarco pour la réalisation d’une unité de production de glace à Tarfaya.
La cérémonie a été marquée par la présence d’un représentant de l’Ambassade d’Italie au Maroc, du directeur de la Banque Italienne, Monte Dei Paschi Di Siena, ainsi que des directeurs d’investissements de plusieurs banques Marocaines. Les signataires tablent sur plus de valeur ajoutée à l’exploitation des ressources halieutiques nationales. Le premier projet dont il sera question porte sur la réalisation d’une unité de traitement et de valorisation du poisson à Kénitra avec deux pôles de production dont l’un sera destiné au séchage pour 4 tonnes/jour et l’autre pour la marinade à raison de 3 tonnes/jour.
La réalisation de ce projet a nécessité un investissement de 17 500 000 dirhams. Cette unité va ainsi créer, dans la région, 80 emplois directs et 120 autres indirects. Pour ce qui est du taux interne de rentabilité, il se situe à hauteur de 19% alors que le cash-flow cumulé pour les cinq premières années d’exploitation sera de 28 millions dirhams.
Quant à la caractéristique principale de ce projet, elle est marquée par la participation au capital-risque du partenaire italien à concurrence de 15% du capital social aboutissant ainsi à la création d’une société mixte maroco-italien mais de droit italien pour la commercialisation du produit. Le deuxième projet, qui fait aussi l’objet de cette cérémonie, porte sur la construction d’une unité de production de glace destinée au ravitaillement des bateaux de pêche à Tarfaya, pour un investissement total de 8 millions de dirhams avec un taux interne de rentabilité de 13% et un cash-flow cumulé de 10 millions de dirhams sur cinq ans avec une capacité de production de 50 tonnes par jour et une capacité de stockage de 100 tonnes.
Cette unité de production, elle aussi, créera dans la région de Tarfaya plus de 30 emplois directs et 50 autres indirects. «Ce projet est la première phase d’un protocole d’accords signé entre Sinmarco et le promoteur marocain consistant en la réalisation de trois projets industriels dans la zone Sud» estime Ahmed-Fouad El Filali, directeur général de Sinmarco.

Articles similaires

EconomieUne

Préventica souffle sa 10ème bougie en mai

150 exposants nationaux et internationaux y sont attendus

Economie

Prévu du 29 mai au 1er juin : BTP Expo & Forum tient sa 6ème édition à Marrakech

Plus de 150 exposants nationaux et internationaux représentant 25 pays prendront part...

EconomieUne

Siam : Des animations diversifiées au stand de l’Union européenne

Articulées autour de l’adaptation climatique et la transformation du stress hydrique en...

Economie

Sur un espace de 300 m2 : La France prône l’innovation agricole

«La France renforce son partenariat pour l’innovation agricole au SIAM. 37 entreprises...