Accueil Economie ADM accélère ses chantiers
EconomieUne

ADM accélère ses chantiers

Triplement de l’autoroute de Casa-Berrechid et de l’autoroute de contournement de Casablanca

Échéance.  
ADM poursuit ses chantiers d’envergure menés sous circulation, sur les tronçons les plus fréquentés du Royaume dans les temps.

L’état d’avancement global des travaux pour le triplement de l’autoroute Casablanca-Berrechid et de l’autoroute de contournement de Casablanca dépasse les 30% après neuf mois de leur démarrage. La livraison des deux projets est prévue pour fin 2024, assure Omar Sikkal, directeur général ADM Projet, lors d’un point-presse suivi d’une visite terrain de ces chantiers qui se sont déroulés jeudi dernier.

Le directeur général d’ADM Projet explique que la période de la Covid a été bénéfique pour le déroulement des travaux dans la mesure où un gain considérable de temps a été réalisé vu la baisse du trafic autoroutier. En termes de budget, le total d’investissement pour ces projets s’élève à plus de deux milliards de dirhams. Il faut dire que le projet de triplement de l’autoroute Casablanca-Berrechid et de l’autoroute de contournement de Casablanca permettrait de fluidifier le trafic transitant par le Grand Casablanca et de faciliter l’accès aux équipements socio-économiques de la région, notamment à l’aéroport international Mohammed V. Il est sur un linéaire de 60 km allant de la bifurcation de Mohammedia jusqu’au nœud autoroutier de Berrechid, en passant par la bifurcation de Lissasfa.

Rapidité d’intervention en cas d’accidents

Sur le volet sécurité, ADM mise sur la rapidité d’intervention pour dégager la voie en cas d’accidents ou de problème parce que la réalisation des travaux se fait sous circulation. Actuellement la bande d’urgence n’existe pas. En revanche, un dispositif a été prévu pour gérer la circulation en cas d’accidents ou de problèmes sur l’autoroute. Ainsi, des engins de remorquage se chargent de déplacer les véhicules en cas d’accidents pour dégager la voie. Il y a aussi des ouvertures vers le chantier qui permettent de faire passer le véhicule pour libérer la voie en attendant qu’il soit remorqué. ADM collabore également avec la gendarmerie pour intervenir rapidement. Au niveau des chantiers, des agents d’ADM sont également formés par les assureurs pour réaliser des constats à l’amiable. A noter que le numéro à appeler est le 5050.

«ADM a veillé à la mise en place d’un phasage ingénieux dans l’objectif de minimiser la gêne occasionnée et de sécuriser les abords du chantier et ce, afin d’assurer le maintien du niveau de service offert au client-usager», souligne l’entreprise. Si l’on revient au déroulement de l’ensemble des chantiers, durant la première phase qui s’est étalée de 2016 à 2019, ADM a programmé la réalisation des travaux préparatoires qui ont consisté en l’augmentation de la capacité des gares de péage de Tit Mellil, Bouskoura, Berrechid et de l’aéroport Mohammed V et l’élargissement de l’autoroute sur 3 km de part et d’autre de ces quatre gares ; la mise en conformité des passerelles pour piétons pour surplomber une autoroute à 2×3 voies ; et le rétablissement de la voie ferrée surplombant l’autoroute et desservant l’aéroport Mohammed V. Cette étape a nécessité un budget de 400 millions de dirhams financé entièrement par les fonds propres d’ADM.

Pour ce qui est de la deuxième phase du projet entamée depuis fin 2019, elle a été scindée en quatre lots. Le premier est celui de la bifurcation d’Ain Harrouda jusqu’à l’échangeur de Tit Mellil sur 12,8 km (Lot 1). Le deuxième lot est relatif à l’échangeur de Tit Mellil jusqu’à la bifurcation de Lissasfa (18,2 km). Le troisième lot est sur l’échangeur de Sidi Maârouf jusqu’à la gare de péage de Bouskoura (15,3 km). Alors que le quatrième lot couvre la gare de péage de Bouskoura jusqu’au nœud autoroutier de Berrechid (10,7 km). Cette phase a nécessité 1,75 milliard DH financés par des prêts concessionnels auprès des bailleurs de fonds, des prêts obligataires et des fonds propres (ADM). Suite à l’achèvement des travaux de triplement des deux lots 1 et 4 en 2021, ADM a entamé l’élargissement des lots 2 et 3.

La 3ème voie du lot 4 a été mise en service en mars 2021 après 15 mois de travaux. Ce tronçon a connu la réalisation d’une opération complexe consistant en le remplacement du pont ferroviaire desservant l’aéroport Mohammed V au Pk12, en plus du déploiement d’une nouvelle génération de gares de péage. Les travaux de triplement du lot 1 ont pris fin en novembre 2021, après 20 mois d’exécution. Tout comme les deux lots 1 et 4, les travaux d’élargissement des tronçons 2 et 3 sont confiés à des entreprises marocaines.

Articles similaires

Covid-19 : La situation épidémiologique actuelle « est la meilleure » depuis le début de la pandémie

La situation épidémiologique actuelle au Maroc est la meilleure depuis le début...

Le Maroc élargit son offre de formation dans les métiers de l’automobile

Mobilité électrique, batteries, câblage automobile, peinture 2.0…

Radisson Hotel Group : La croissance au rendez-vous en 2022

2022 a été marquée par le déploiement du plan d’expansion du Groupe...

CIH Bank intègre le Masi.ESG

Après l’élargissement de sa composition à 15 valeurs, l’indice Masi.

EDITO

Couverture

Nos supplément spéciaux

Articles les plus lus