970x250

Aéronautique: Collins Aerospace souffle sa 10ème bougie au Maroc

Aéronautique: Collins Aerospace souffle sa 10ème bougie au Maroc

Collins Aerospace, opérateur international de solutions technologiques innovantes pour les secteurs de l’aérospatiale et de la défense, boucle sa première décennie au Maroc.

La célébration de ce 10ème anniversaire a été marquée par la présence de Ryad Mezzour, ministre de l’industrie et du commerce, «Avec l’extension du site Ratier Figeac Maroc, notre partenariat stratégique avec Collins Aerospace se renforce davantage. Tout au long des 10 années de son activité à forte valeur ajoutée, RFM a contribué à densifier la supply chain locale et au rayonnement du «Made in Morocco», affirmant, sans équivoque, l’attractivité du Maroc en tant que partenaire fiable et crédible des leaders mondiaux, sous le leadership de Sa Majesté le Roi Mohammed VI, que Dieu L’assiste», a déclaré le ministre. Du côté de Collins Aerospace, Jean-François Chanut, vice-président et directeur général de l’activité Propeller Systems, souligne que «cette célébration montre le succès de notre stratégie de développement au Maroc et du schéma industriel» Best Cost, Best Quality, Best Delivery «que nous avons mis en place entre Collins Aerospace, les grands donneurs d’ordre, les fournisseurs locaux, avec le soutien du gouvernement marocain», Le site Collins Aerospace de Casablanca emploie actuellement 135 personnes et constitue l’un des acteurs majeurs du secteur aéronautique marocain. Rappelons que l’usine de Nouaceur-Casablanca a été construite en 2012. Elle procède à l’assemblage final et aux tests des équipements de cockpit et de cabine pour avions commerciaux, tels que mini-manches, manettes de gaz, pédaliers, ou vérins de portes. Avec la montée en cadence de la production, le site a été agrandi en 2020 de près de 40% pour la fabrication du palonnier de la famille Airbus A320neo et pour accueillir également l’assemblage d’actionneurs de plans horizontaux (THSA) pour le Boeing 777X. Grâce à cette dynamique, les effectifs sur le site devraient doubler d’ici les cinq prochaines années pour répondre aux besoins croissants des avionneurs.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *