EconomieUne

Agadir-Ida Outanane : Le miel en fête

© D.R

La production pourrait atteindre 16.000 tonnes à l’horizon 2020 dans la région du Souss-Massa

[box type= »custom » bg= »#eeedeb » radius= »5″]

Ce festival se veut une belle opportunité pour encourager l’apiculture en tant que locomotive de développement socio-économique local.

[/box]

Le rideau est tombé samedi sur le Festival du miel considéré comme étant une opportunité pour mettre en valeur la filière du miel et les bonnes pratiques apicoles dans la région.
Initié par la Fédération Al Ahd Al Jadid pour le développement d’Ida Outanane et le conseil préfectoral d’Agadir-Ida Outanane, en collaboration avec le conseil régional du Souss-Massa, au centre de la commune d’Imouzzer Ida Outanane, ce festival qui s’est déroulé du 10 au 12 août se veut une belle opportunité pour encourager l’apiculture en tant que locomotive de développement socio-économique local.
Au programme de cet évènement devenu au fil des éditions un rendez-vous incontournable pour les apiculteurs locaux du miel, une foire comportant des stands équipés, leur permettant l’exposition de ce produit et de ses dérivés, ainsi que d’autres produits du terroir et d’aller directement à la rencontre des clients potentiels et visiteurs de la région connue par ses richesses naturelles.
Cette édition a été marquée par différentes activités économiques, sociales, culturelles et éducatives, notamment des soirées musicales animées par une pléiade d’artistes et de troupes locales, une campagne médicale pour les personnes démunies issues du milieu rural, en plus de plusieurs activités sportives initiées et encadrées par des associations locales.
A cela s’ajoutent des ateliers de formation sur les aspects scientifiques, techniques et économiques de la production du miel, dans le cadre de la sensibilisation des producteurs à l’organisation, la qualité et l’amélioration de leurs procédés d’extraction du miel, ainsi que des tables rondes thématiques traitant notamment de l’exploitation rationnelle et de l’extraction d’huile du thym, des maladies des ruchers et du regroupement des apiculteurs en coopératives.
Les visiteurs marocains et étrangers ont pu savourer et aussi se procurer une variété de produits du terroir tout au long des expositions de miel et de plantes aromatiques et médicinales, autres produits reconnus de la région, organisées au centre du village.
A noter que la région du Souss-Massa est dotée d’un potentiel apicole important et unique lui conférant une grande originalité qui en fait l’une des régions les plus intéressantes sur le plan biologique et biogéographique. Le département de l’agriculture, qui déploie des efforts importants pour moderniser la filière et venir en aide aux apiculteurs, estime que la production pourrait atteindre 16.000 tonnes à l’horizon 2020.

Articles similaires

SociétéUne

La Marine Royale porte assistance à 118 candidats à la migration irrégulière au large de Tarfaya

Une Unité combattante de la Marine Royale a intercepté, dimanche, deux embarcations...

EconomieUne

Les recettes douanières dépassent 20,68 MMDH à fin mars 2024

Les recettes douanières nettes se sont établies à plus de 20,68 milliards...

ActualitéUne

Position extérieure globale : situation nette débitrice de 791,6 MMDH en 2023, selon l’Office des Changes

La position extérieure globale, qui reflète la situation patrimoniale de l’économie marocaine...

ActualitéUne

Le Chef du gouvernement reçoit le Premier ministre hongrois

Le Chef du gouvernement, M. Aziz Akhannouch, a reçu, vendredi 12 avril...

EDITO

Couverture

Nos supplément spéciaux

Articles les plus lus