Agrumes : Une production exceptionnelle attendue à Rabat-Salé-Kénitra

Agrumes : Une production exceptionnelle attendue à Rabat-Salé-Kénitra

Elle devrait tourner autour de 600.000 tonnes

Après avoir atteint un rendement particulièrement bas durant la campagne précédente, la production des agrumes au niveau de la région Rabat-Salé-Kénitra reprendra des couleurs. La production prévisionnelle pour l’actuelle campagne se situerait autour de 600.000 tonnes sur une superficie productive de 23.700 hectares, soit un rendement moyen, toutes variétés confondues, estimé à 24 tonnes par hectare.

«La production de cette campagne a, à cet effet, enregistré une hausse de 77% par rapport à la campagne précédente et plus de 30% par rapport à la moyenne des cinq dernières années», commente dans ce sens la Direction régionale de l’agriculture de Rabat-Salé-Kénitra. Plusieurs facteurs expliquent cette augmentation exceptionnelle de la production prévisionnelle. La Direction régionale de l’agriculture énumère en premier la conduite continue et rationnelle de l’irrigation qui est favorisée par le développement de l’irrigation localisée dans la région impulsée par les subventions de l’État. Le département de l’agriculture relève, également, l’effet de l’alternance positive de certaines variétés d’agrumes induite essentiellement par la faible charge des arbres ainsi que les températures clémentes favorables au bon déroulement de la floraison et la nouaison.

Les efforts déployés par les agrumiculteurs pour l’entretien des vergers ainsi que la forte implication des services externes du ministère de l’agriculture et des autorités locales et des professionnels pour assurer la continuité de l’activité agricole, malgré la crise sanitaire, ont également renforcé cette production. A ces facteurs s’ajoute l’entrée en pleine production des jeunes vergers plantés massivement dans le cadre du contrat programme des agrumes.

Ils ont permis de mettre en place les outils d’intervention permettant d’impliquer et de mobiliser effectivement tous les acteurs pour valoriser les forces et les opportunités de cette filière. La Direction régionale de l’agriculture atteste, par ailleurs, que l’état sanitaire du verger agrumicole en ce début de campagne est dans l’ensemble satisfaisant. Elle observe également un début de récolte et de déverdissage des fruits sous de bons signes. Et de préciser qu’il a été procédé au lancement du conditionnement de la production pour l’export, notamment pour les variétés de petits fruits précoces. Il est à noter que la production prévisionnelle en termes d’espèces cultivées est répartie entre 33% des petits fruits et 67% des oranges. Un mixte variétal varié qui permet d’échelonner la production tout au long de la campagne.

Pour rappel, la Région de Rabat-Salé-Kenitra se positionne comme deuxième bassin de production des agrumes au niveau national. Cette filière constitue une des branches économiques les plus importantes et les plus dynamiques dans la région. Elle couvre une superficie totale de 26.300 hectares, soit plus de 114% des objectifs qui étaient fixés dans le cadre du contrat programme. Elle contribue par ailleurs à la création de 3 millions de journées de travail dans le milieu rural. Cette filière génère par ailleurs un revenu stable pour les petites et moyennes exploitations en plus de la sécurité alimentaire par l’approvisionnement du marché en fruits à grandes vertus médicinales et à des prix relativement abordables.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *