Agrumiculture : Près de 22.000 hectares emblavés dans la Moulouya

Agrumiculture : Près de 22.000 hectares emblavés dans la Moulouya

En dépit de la conjoncture exceptionnelle, la saison agrumicole au niveau de la Moulouya va bon train. Les indicateurs relevés dépassent les objectifs fixés dans le cadre du plan agricole régional pour l’année 2020. La zone agrumicole emblavée au niveau de la Moulouya a atteint les 21.800 hectares marquant ainsi une progression de 110% des objectifs fixés.
Représentant 20% de la superficie nationale, cette surface est couverte à hauteur de 65% de petits fruits. C’est ce qu’annonce la direction régionale de l’agriculture dans la région de l’Oriental. «La filière a connu un saut considérable en termes d’irrigation. La superficie irriguée par goutte-à-goutte atteint les 17.000 hectares représentant ainsi plus de 80% de la superficie plantée en agrumes», relève-t-on de la DRA.
L’essentiel de la production agrumicole de la région est concentré à Berkane qui capte 86% de la superficie d’agrumes
de la région et 42% du total des plantations au niveau du périmètre d’irrigation. La province dispose de 21 stations d’emballage et 23 stations de refroidissement pour l’exportation des agrumes, particulièrement la clémentine connue à l’échelle nationale et internationale pour sa haute qualité.

Pratiquement 95% du total des exportations d’agrumes au niveau du périmètre irrigué du Moulouya émane de la province.
Les prévisions de cette filière sont ambitieuses. La production devrait atteindre au titre de cette campagne un volume de l’ordre de 415.240 tonnes, soit une hausse de 17% comparé à la campagne précédente. Au 13 novembre courant, les exportations des petits fruits ont grimpé de 14% par rapport à la même période de l’année précédente. Pour réussir la saison d’agrumes au titre de la campagne 2020-2021, le département de l’agriculture a engagé plusieurs mesures en concertation avec l’ensemble des parties prenantes du secteur.
Les autorités concernées ont œuvré à fournir des quantités suffisantes d’eau d’irrigation tout en imposant une gestion bien ficelée de ce processus d’arrosage compte tenu du déficit pluviométrique. Et en soutien aux producteurs, le Centre régional des investissements agricoles de Moulouya a lancé en avril dernier une opération de distribution de 81.858 quintaux d’engrais azotés en faveur de 2.800 agriculteurs des petits fruits. Une action qui vise à augmenter le rendement et à améliorer la qualité de ce produit.

A cela s’ajoute l’accompagnement permanent des agriculteurs pour répondre à l’ensemble de leurs préoccupations et besoins. En effet, la filière agrumicole joue un rôle stratégique dans la dynamique socio-économique aussi bien sur le plan régional que national. Les agrumes génèrent annuellement 600 millions de dirhams, soit 23% de la valeur totale de la filière végétale. L’agrumiculture est également un pourvoyeur d’emplois dans le secteur agricole. Elle fournit plus de 2 millions de jours de travail par an au niveau des domaines et des stations de conditionnement sans oublier sa contribution aux recettes en devises. A noter que le déroulement de la campagne agrumicole se passe dans un contexte inédit marqué à la fois par des conditions climatiques difficiles et la propagation de la pandémie de Covid-19 sur l’ensemble du territoire national. Rappelons que la tutelle à travers l’ensemble de ses services a consenti un énorme effort pour faire face à cette crise sanitaire durant le confinement ou après sa levée.
Le ministère a lancé des guides sanitaires pour sensibiliser les agriculteurs dans les fermes ou dans les unités de valorisation aux mesures préventives. Au niveau de la filière agrumicole, des commissions ont été créées en vue de sensibiliser à travers des visites de terrain périodiques.

 

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *