Al Jayl Al Akhdar : 2,5 millions journées de travail supplémentaires à créer à Oujda-Angad

Al Jayl Al Akhdar : 2,5 millions journées de travail supplémentaires à créer à Oujda-Angad

Le plan agricole provincial d’Oujda-Angad, mené dans le cadre de la stratégie «Al Jayl Al Akhdar», entend créer 2,5 millions de journées de travail supplémentaires d’ici 2030 et doubler le PIB agricole au niveau de la préfecture d’Oujda-Angad d’ici 2030.

Selon des données de la Direction régionale de l’Agriculture de l’Oriental, le nouveau plan agricole provincial vise aussi à augmenter la superficie consacrée à l’agriculture biologique pour atteindre 500 hectares, et à valoriser 60% de la production agricole d’ici 2030.

Les efforts porteront également sur la promotion d’une nouvelle génération de classe moyenne agricole, donnant la priorité à l’élément humain, avec pour objectif de faire porter à 6.096 le nombre des familles de la classe moyenne agricole en 2030, contre 2.194 en 2019.

Par ailleurs, l’assurance agricole sera élargie pour couvrir 15.800 hectares, en plus de la généralisation de la couverture sociale au profit des agriculteurs et des ouvriers pour atteindre un taux de couverture de 100% d’ici 2030.

Dans le but de promouvoir l’émergence d’une nouvelle génération de jeunes entrepreneurs agricoles, la stratégie Al Jayl Al Akhdar vise, au niveau de la préfecture d’Oujda-Angad, à mobiliser et valoriser 11.000 ha de terres des communautés Soulaliyate, à créer 118 coopératives et entreprises de services au profit de 645 jeunes bénéficiaires, en plus de la formation de 900 lauréats du Centre de qualification agricole de Bouchtat.

En outre, il sera procédé à la création d’une nouvelle génération d’organisations agricoles, dont 20 coopératives agricoles actives qui seront transformées en coopératives de nouvelle génération, sans oublier l’accompagnement et le soutien de quelque 600 coopératives et la création de 30 nouvelles coopératives et de trois nouveaux projets d’agrégation agricole.

Les mécanismes d’accompagnement prévus par Al Jayl Al Akhdar bénéficieront aussi à 13 projets d’agriculture solidaire pour un investissement estimé à 238 millions de dirhams, en plus de 7 projets de développement des services agricoles numériques.

Selon la même source, la nouvelle stratégie agricole permettra aussi de créer deux marchés exemplaires, de mettre à niveau les marchés hebdomadaires et le marché de gros d’Oujda, en plus de la création d’un marché aux bestiaux pour un investissement de 17 millions de dirhams.

Le plan agricole provincial prévoit aussi la création d’un nouvel abattoir, de 5 unités de réfrigération des viandes, en plus d’autres projets visant à renforcer la qualité, l’innovation, la technologie verte et l’agriculture résistante aux changements climatiques et efficiente d’un point de vue environnemental au niveau de la préfecture d’Oujda-Angad.
Rappelons que la nouvelle stratégie de développement du secteur agricole « Al Jayl Al Akhdar 2020-2030 », lancée par SM le Roi Mohammed VI en février 2020, vise la consolidation des acquis réalisés par le Plan Maroc Vert, à travers l’adoption d’une vision nouvelle du secteur agricole, la consécration d’une nouvelle gouvernance et la mise en place de moyens modernes au service du secteur agricole

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *