Al Jayl Al Akhdar : La certification des produits biologiques désormais subventionnée

Al Jayl Al Akhdar : La certification des produits biologiques désormais subventionnée

Elle est l’une des filières prometteuses de la vision «Al Jayl Al Akhdar»

Cette demande de subvention est faite sur la base d’un document délivré par l’organisme de contrôle et de certification justifiant que l’unité de production est en cours de conversion vers le mode de production biologique.

C’est officiel, un arrêté ministériel vient d’être publié et qui fixe les taux et les plafonds de l’aide accordée aux producteurs pour la certification des produits végétaux, des animaux d’élevage et des produits apicoles obtenus selon le mode de production biologique.

Cet arrêté conjoint N° 2794-19 du 23 décembre dernier a été  signé par le ministre de l’agriculture, de la pêche maritime, du développement rural et des eaux et forêts, du ministre de l’intérieur et du ministre de l’économie, des finances et de la réforme de l’administration, et fixe d’une manière détaillée les taux, les plafonds et les modalités d’octroi de l’aide pour la certification des produits biologiques.

Pour ceux d’origine végétale, les subventions sont fixées selon la superficie de l’unité de production et varie entre un taux  de 90%  pour l’unité dont la superficie  est égale ou supérieure à 0.5 ha et inférieure à 5 ha avec un plafond de 10.000 DH pour chaque unité par an , ainsi qu’un taux de 70%  pour celle supérieure à 20 ha avec un plafond annuel de 40.000 DH par unité.

En ce qui concerne les animaux d’élevage et produits apicoles le taux de la subvention est de 80% du coût global de certification des animaux d’élevage et des produits apicoles avec un plafond de 25.000 DH au profit de l’unité de production par an.

Pour bénéficier de cette subvention accordée pour une durée de trois (3) ans pour chaque unité de production , la demande doit être déposée auprès des services compétents de la direction provinciale de l’agriculture ou de l’Office régional de mise en valeur agricole, dont relève l’unité de production.

Cette demande de subvention est faite sur la base d’un document délivré par l’organisme de contrôle et de certification justifiant que l’unité de production est en cours de conversion vers le mode de production biologique ou sur la base de certificat de conformité attestant que l’unité de production est certifiée selon le mode de production biologique.

Pour rappel, le Plan Maroc Vert a porté un grand Intérêt pour la valorisation et la promotion de produits biologiques à travers plusieurs principaux axes:  mise en place du système des SDOQ (IG, AO, Label agricole) des denrées alimentaires et des produits agricoles et halieutiques régi par la loi 25-06 et ses textes d’application, la mise en œuvre d’une stratégie de développement et de promotion des produits du terroir et le  développement de la production biologique à travers une stratégie de développement (contrat programme bio) , et la mise en place d’un cadre législatif et réglementaire pour la production biologique.

Cette filière assure des opportunités très attractives notamment d’énormes potentiels sur les marchés d’export, une forte dynamique enclenchée par les opérateurs biologiques locaux, ainsi que l’engouement d’une large  tranche de la population nationale aux produits bio.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *