Al Moutmir : Bonnes performances pour les oliveraies

Al Moutmir : Bonnes performances pour  les oliveraies

Le Groupe OCP poursuit son soutien aux agriculteurs

Les plateformes de démonstration d’olivier ont connu une croissance de rendement à l’hectare de plus de 30% comparativement aux rendements réalisés par les agriculteurs au niveau des parcelles témoins.

L’initiative Al Moutmir créée par le Groupe OCP continue de réaliser de belles performances. Durant la campagne agricole 2020-2021, plus de 1.500 plateformes de démonstration pour la culture de l’olivier ont été mises en place au profit de 750 agriculteurs dans 9 régions et 27 provinces. Elles couvrent l’ensemble des variétés, types de conduite (bour, irrigation gravitaire et irrigation localisée) et mode d’exploitation (extensif et intensif) existants dans les différents bassins de production à l’échelle nationale. «Grâce à la présence d’une équipe composée de jeunes ingénieurs agronomes et experts, une approche scientifique et agronomique sera adoptée pour l’élaboration des ICP (Integrated Crop Program)/culture, tout en tenant compte des spécificités agro-climatiques de chaque site de production. Dans le même sens, l’équipe d’agronomes s’est chargée du suivi scientifique de façon régulière pour pouvoir réussir ces plateformes et pour évaluer également la performance agronomique de chaque composante du rendement», indiquent les responsables de ce programme.

De bons résultats au rendez-vous

L’accompagnement des agronomes aux agriculteurs a porté ses fruits. En termes de chiffres, les plateformes de démonstration d’olivier ont connu une croissance de rendement à l’hectare de plus de 30% comparativement aux rendements réalisés par les agriculteurs au niveau des parcelles témoins. Le rendement moyen enregistré au niveau des PFD a été de plus de 6,1 t/ha, tandis que les parcelles témoins ont enregistré un rendement moyen de plus de 4,7 t/ha. A Meknès par exemple, le rendement a augmenté de 54%, il est de 3,5 t/ha dans la parcelle témoin contre 5,4 t/ha au niveau de la plateforme de démonstration.
La même dynamique a été observée au niveau de Kelâa des Sraghna avec un rendement de 8,1 t/ha pour les plateformes d’olivier contre 5,4 t/ha pour les parcelles témoins, soit en croissance de 50%.

Amélioration des revenus des agriculteurs

L’introduction des bonnes pratiques agricoles a permis d’une part de rendre meilleure la qualité des produits et d’augmenter la marge bénéficiaire pour les agriculteurs. Ainsi, la conduite technique améliorée et l’utilisation des nouvelles technologies, notamment les produits de spécialité, ont contribué à accroître le poids et le calibre du fruit à hauteur de 11% par rapport aux parcelles témoins.
Pour ce qui est du taux d’huile, les plateformes de démonstration ont enregistré une hausse de plus de 18% par rapport aux parcelles témoins. Du côté de la marge bénéficiaire, le programme de production intégré adopté dans les plateformes de démonstration a abouti à une amélioration de l’ordre de 40%. Elle est par exemple de 71% à Meknès, 68% à Beni Mellal, 68% à Rehamna ou encore 65% à Kelâa des Sraghna. «Les plateformes de démonstration étaient une occasion extrêmement importante pour partager les informations scientifiques et techniques avec les agriculteurs voisins et assurer également la formation à travers une centaine d’écoles aux champs organisés par les équipes Al Moutmir durant les différents stades de production», expliquent les initiateurs de ce programme.

Soutenir le modèle de développement agricole inclusif

Avec son initiative Al Moutmir, OCP accompagne l’écosystème agricole et en particulier les petits agriculteurs afin de soutenir la transformation de ce secteur au Maroc, et plus globalement en Afrique. «L’objectif est de contribuer à l’émergence de modèles de développement agricoles inclusifs, créateurs de valeurs et d’impact durables. Dans une démarche partenariale avec le ministère de l’agriculture, de la pêche maritime, du développement rural et des eaux et forêts, le Groupe OCP, à travers l’initiative Al Moutmir, mobilise ses équipes en vue d’accompagner de près les agriculteurs, surtout les petits», relève le Groupe ajoutant qu’il stimule ainsi en continu la boucle d’innovation avec les différentes forces vives de la filière agricole pour répondre avec agilité aux challenges de l’agriculture et faire émerger de nouvelles solutions adaptées et accessibles pour toutes et tous.

Al Moutmir a été conçu dans cet esprit pour offrir des multiservices basés sur la démarche scientifique misant sur la durabilité. Parallèlement, l’initiative Al Moutmir a parié sur le digital comme levier clé pour démultiplier l’impact et servir un maximum d’agriculteurs à travers le Maroc. Plusieurs services en ligne ont donc été mis à la disposition des agriculteurs dont des applications mobiles et des plateformes de communication et de formation.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *