Al Moutmir : Un rendement de 44 qx/ha pour les céréales

Al Moutmir : Un rendement de 44 qx/ha  pour les céréales

En adoptant la fertilisation raisonnée

«Les bonnes conditions climatiques qu’a connues cette campagne ont permis aux agriculteurs hôtes et leurs communautés de mieux cerner les effets des bonnes pratiques agricoles appliquées sur les plateformes par rapport à leurs itinéraires techniques habituels».

Le programme OCP des plateformes de démonstration pour la campagne des céréales et légumineuses 2020-2021 porte ses fruits. A travers une fertilisation raisonnée, plus de 4.404 plateformes dédiées à ce type de culture ont été lancées durant cette saison dans le cadre de l’initiative Al Moutmir. Elles concernent 1.012 agriculteurs hôtes cultivant l’orge, le blé dur, le blé tendre, la fève, la fèverole, le pois chiche, la lentille, les petits pois et les haricots dans 27 provinces. Cette démarche adopte une approche agronomique et scientifique portée par les ingénieurs agronomes et par les experts.
Pour chaque culture, des ICP (Integrated Crop Program) ont été mis en place en tenant compte des spécificités agro-climatiques de chaque site de production. Il a été renforcé par le suivi scientifique régulier effectué par les équipes d’agronomes. Parmi les plateformes de démonstration mises en place, et en vue de proposer une offre multiple de la fertilisation de fond raisonnée, quatre variantes de formules d’engrais de fond ont été utilisées, indiquent les initiateurs de ce programme. Ces solutions concernent la formule régionale recommandée par Fertimap, la formule spécifique telle que recommandée par les analyses du sol de chaque parcelle et produite par les Smart Blender et la formule spécifique soufrée.
Le rendement au rendez-vous

En raison d’une pluviométrie moyenne d’environ 300 mm jusqu’au mois d’avril et une régularité des précipitations en occurrence avec les stades clés des cultures, le programme des plateformes de démonstration des céréales et des légumineuses s’annonçait sur la bonne voie. Les projections ont tenu leurs promesses au niveau de la production, de la qualité et du revenu. «De plus, les bonnes conditions climatiques qu’a connues cette campagne ont permis aux agriculteurs hôtes et leurs communautés de mieux cerner les effets des bonnes pratiques agricoles appliquées sur les plateformes par rapport à leurs itinéraires techniques habituels», souligne la même source ajoutant que le rendement moyen enregistré par les plateformes de démonstration des céréales est de plus de 44 qx/ha avec un gain moyen au niveau national de 22% par rapport aux parcelles témoins. Pour les légumineuses, les plateformes de démonstration ont connu une amélioration de rendement d’environ 28% par rapport aux témoins avec un rendement moyen au niveau national de plus de 18,4 qx/ha chez les PFD et 14,4 qx/ha chez les parcelles témoins.

Résultats par formules de fertilisation adoptées

Les performances réalisées durant cette campagne sont attribuées essentiellement à l’utilisation des différentes formules d’engrais. Les équipes d’Al Moutmir précisent dans ce sens que «la technologie Smart Blender est déployée aujourd’hui grâce à nos partenaires fabricants-distributeurs d’engrais et agrégateurs. Plus de 50 points de vente sont opérationnels dans différentes provinces au plus près des agriculteurs». Concernant l’usage de la fertilisation sur mesure (formules NPK Blend spécifiques) pour les céréales, elle a permis d’obtenir un rendement moyen de 44 qx/ha avec un gain de 6% comparativement à la formule régionale. Pour les légumineuses, le rendement moyen obtenu par la formule spécifique est de 24 qx/ha, soit un gain de 9% par rapport à la formule régionale. Du côté des formules spécifiques soufrées, «l’introduction de la formule spécifique soufrée a fait preuve de résultats remarquables en termes de rendement et de qualité de production», rapporte la même source. De ce fait, la formule spécifique soufrée a généré un rendement chez les céréales de 46 qx/ha, avec un gain de 5% par rapport à la formule spécifique et 11% de gain par rapport à la formule régionale. S’agissant des légumineuses, la formule spécifique soufrée a donné un rendement de 25 qx/ha, ce qui représente un gain de 12% par rapport à la formule régionale.

Rendements Moyens nationaux en Qx/ha des plateformes de démonstration céréales 2020/2021 en comparaison avec le témoin

 

Amélioration de 20% des revenus des agriculteurs concernés

Les revenus des agricultures couverts par l’initiative Al Moutmir se sont vus nettement améliorer. Partant de là, les plateformes de démonstration relatives aux céréales ont permis à l’agriculteur de gagner en moyenne 7.105 MAD/ha, ce qui constitue une amélioration de 20% par rapport aux parcelles témoins. Pour ce qui est des légumineuses, il s’avère que les plateformes et leurs témoins ont généré respectivement une marge bénéficiaire de 8.841 et 6.031 MAD/ha, soit un gain de 47% comparativement aux témoins. Notons par ailleurs qu’en termes de qualité, le poids de mille grains (PMG) a également connu une amélioration par rapport aux parcelles témoins. «Les PFD céréales ont enregistré un PMG moyen de 37 g, contre 31 g chez les témoins, soit un gain de 19%. Pour les différentes cultures des légumineuses, Les PFD ont enregistré un PMG moyen de 482 g, contre 437 g chez les parcelles témoins, soit un gain de 10%», concluent les agronomes d’Al Moutmir.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *