Al Omrane : Un chiffre d’affaires en hausse de 9,3% au second trimestre 2020

Al Omrane : Un chiffre d’affaires en hausse de 9,3% au second trimestre 2020

Le groupe maintient le cap pour la suite

Al Omrane continuera à déployer son plan de relance de l’activité tout en veillant à la mise en œuvre efficace des mesures préventives de sécurité sanitaire. C’est ce qu’a annoncé le Groupe dans un récent communiqué dévoilant ses indicateurs d’activité au deuxième trimestre 2020. Efforts contre la Covid-19, chiffre d’affaires, dette… l’entreprise a fait état de ses indicateurs financiers sur cette période tout en revenant sur quelques résultats semestriels.
En termes de perspectives, l’entreprise se dit entièrement mobilisée pour le respect de ses engagements, tant auprès des pouvoirs publics et des partenaires institutionnels que de ses partenaires financiers et bailleurs de fonds. «Conscient de son rôle majeur dans le paysage économique national, en tant que locomotive du secteur immobilier, le Groupe Al Omrane poursuit la réalisation de ses projets, aussi bien en matière de production de logement, de résorption de l’habitat insalubre, qu’en matière de développement urbain, notamment les projets publics stratégiques», affirme la même source.

En ce qui concerne la gestion de crise liée à la Covid-19, le Groupe Al Omrane s’est aligné sur les mesures prises par l’État. Ainsi, dans un contexte marqué par la crise sanitaire liée à la Covid-19 et sur la base des mesures d’accompagnement mises en place par l’État, l’entreprise s’est dotée d’une gouvernance de gestion de crise et d’un plan de relance. «Ces mesures ont permis d’atténuer les effets de la crise sanitaire sur l’activité du Groupe au titre du second trimestre et de rattraper une partie du retard engendré par la crise avec un chiffre d’affaires de 754 MDH, en hausse de +9,3%», relève le Groupe Al Omrane ajoutant que cette réalisation intervient dans une conjoncture sectorielle difficile marquée par une baisse de 56,1% du volume des transactions, selon l’indice des prix des actifs immobiliers (IPAI). Dans le même sens, il ressort que le chiffre d’affaires semestriel est de 1,218 milliard de dirhams contre 1,585 milliard de dirhams au premier semestre 2019. «Axe majeur du plan de relance, les engagements et les investissements ont été globalement maintenus tant au niveau de la production de logements que dans le cadre des mises à niveau confortant le rôle clé joué par le Groupe dans le développement des territoires», précise le management d’Al Omrane.

Ainsi, au cours de ce semestre, l’entreprise a terminé plusieurs projets d’une consistance de 4.588 unités de production nouvelle contre 4.512 unités au titre du premier semestre 2019.
Pour ce qui est des indicateurs bilanciels, le Groupe Al Omrane explique que les efforts déployés dans le cadre du plan de relance, à travers le recouvrement, l’accélération et la simplification des procédure administratives, ont permis d’améliorer notablement la position de liquidité et des recettes du Groupe.

Enfin, l’endettement net se stabilise à 4,565 milliards de dirhams au T2 de l’année 2020 contre 4,547 milliards à fin 2019.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *