Alimentation et Agriculture: OCP dans le top 5 mondial

Alimentation et Agriculture: OCP dans le top 5 mondial

Une nouvelle consécration mondiale qui vient contredire des allégations récentes d’un reportage dans un média français

OCP confirme sa place de leader mondial. Une nouvelle consécration internationale vient s’ajouter au long palmarès du groupe. En effet et à l’occasion de la publication de son Benchmark sur le secteur mondial de l’alimentation et de l’agriculture 2021, l’organisme international de la World Benchmarking Alliance a positionné OCP à la 4ème place de son classement sur un ensemble de 350 entreprises, reconnaissant ainsi ses performances en matière d’alimentation et d’agriculture en comparaison à ses pairs, sur des sujets clés.

La WBA est une organisation internationale à but non-lucratif, qui agit en tant qu’organisme indépendant et rassemble des institutions mondiales, régionales et locales, ayant pour objectif de développer des indices de référence et accompagner les entreprises dans la réalisation des ODD. Ces repères sont soutenus par les meilleures données scientifiques existantes, tout en tirant parti des normes et standards internationaux œuvrant pour la transformation des entreprises pour atteindre les ODD.

Le Benchmark de l’alimentation et de l’agriculture crée par la WBA, a adopté en ce sens, une approche holistique de la transformation des systèmes alimentaires, en évaluant les entreprises tout au long de la chaîne de valeur alimentaire sur un large éventail d’indicateurs dans quatre domaines de mesure : gouvernance et stratégie, environnement, nutrition et inclusion sociale.

En conséquence de quoi, le Groupe OCP a décroché la première place du classement sur le segment de l’« Agriculture », mais s’est également démarqué sur plusieurs critères de notation, notamment en lien avec la stratégie environnementale du Groupe et ce, grâce à ses objectifs à long terme de réduction des émissions de gaz à effet de serre (GES) et de la consommation d’eau.  En effet, et depuis plusieurs années, le groupe implémente une stratégie qui lui permet de renforcer son statut de producteur d’engrais parmi les plus durables au monde et répondre ainsi aux objectifs du développement durable (ODD) fixés par l’ONU. Le Groupe s’est fixé plusieurs objectifs ambitieux en lançant le programme « Économie Circulaire » au sein de sa « Sustainability Platform » dont l’approche vise à créer une dynamique verte, ainsi qu’à favoriser la symbiose avec l’écosystème industriel et les communautés. Il s’agit entre autre, de couvrir 100 % des besoins en eau par des sources d’eau non conventionnelles d’ici 2030 et de réduire de 5 % la consommation spécifique d’eau dans le traitement d’ici 2024.

L’organisme international a également reconnu les efforts du Groupe en matière de leadership et d’inclusion sociale avec l’implémentation de ses programmes phares, à l’instar des « Agriboosters » ou encore « Al Moutmir » visant à améliorer la productivité et l’accès aux marchés des agriculteurs et proposent des solutions de bout en bout de la chaîne de valeur.

Les résultats du benchmark démontrent que le Groupe OCP répond aux critères de performance les plus élevés du référentiel sur l’alimentation et l’agriculture, à l’instar des de deux notations des agences internationales Vigeo Eiris et Sustainalytics, respectivement spécialisées dans l’évaluation de la performance en sustainability et dans l’identification des niveaux de risques ESG (Environnement, Social et Gouvernance) et dont le Groupe a fait l’objet.

Rappelons également que le Groupe OCP n’en est pas à sa première initiative et avait déjà rejoint en 2019 le World Business Council for Sustainable Development (WBCSD, Conseil mondial des entreprises pour le développement durable), une association internationale regroupant plus de 200 multinationales avant-gardistes agissant en faveur du développement durable. La mission du Conseil Mondial des Entreprises pour le Développement Durable (WBCSD) est d’accélérer la transition vers un monde durable en rendant plus performantes les entreprises qui font du développement durable leur fer de lance.

Cette consécration est l’une des meilleures réponses suite à des allégations diffusées par certains médias au sujet des activités du groupe. Dans ce sens et suite au documentaire « Vert de rage : engrais maudits », diffusé dimanche 19 septembre 2021 sur France 5, le groupe OCP fustige, dans un communiqué, « un reportage à charge » et annonce « rétablir les faits ».

Par ailleurs, le groupe affirme que le documentaire impute à l’OCP, ainsi qu’à la filière des engrais dans son ensemble, la responsabilité de faits de pollution et de « contamination ».

« Outre le recours à des méthodes et des arguments biaisés, le groupe OCP déplore un parti pris contre les engrais phosphatés, une succession de raccourcis hasardeux et de multiples contre-vérités scientifiques.

Devant le caractère infondé des allégations formulées à son encontre, le groupe OCP a adressé un courrier au Comité d’Éthique de France Télévisions contestant point par point les allégations et les manquements du reportage ».

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *