AMEE : Opération décarbonisation

AMEE : Opération décarbonisation

Si l’Agence conserve son cœur de métier couvrant les domaines de l’efficacité énergétique, elle pourra également s’impliquer dans le domaine du développement de la production propre, l’économie d’énergie et la mobilité durable.

Alors que la décarbonisation devient une priorité pour l’industrie marocaine, l’Agence marocaine de l’efficacité énergétique (AMEE) est appelée à jouer un rôle important. Pour ce faire, le gouvernement vient d’introduire un changement de taille pour l’Agence qui passe officiellement sous la tutelle du ministère de l’industrie, du commerce et de l’économie verte et numérique. Il fait dire qu’il s’agit d’un changement attendu car prévu par le décret 2-19-1085 relatif aux attributions du ministre de l’industrie, du commerce et de l’économie verte et numérique, dans la foulée du dernier remaniement ministériel. Le texte portant sur le transfert de la tutelle de l’AMEE vient d’être publié au Bulletin officiel.

L’Agence passe ainsi officiellement sous le giron du département gouvernemental chargé de l’industrie et de l’économie verte. Dans le détail, le conseil d’administration de l’Agence est présidé par le chef de gouvernement ou de l’autorité gouvernementale déléguée par lui à cet effet. En outre, le CA compte dans ses membres le ministre de l’intérieur, le ministre de l’économie et des finances, le ministre de l’agriculture, de la pêche maritime, du développement rural et des eaux et forêts, le ministre de l’éducation nationale, le ministre de la santé, le ministre de l’industrie, du commerce et de l’économie verte et numérique, le ministre du transport et de l’équipement, le ministre de l’urbanisme et de l’habitat, le ministre du tourisme, le ministre de l’énergie et des mines, le ministre du travail et de l’insertion professionnelle, le directeur de l’ONEE, le président du directoire de la société Morrocan Agency For Solar Energy, le directeur général de la Société d’investissements énergétiques, le directeur de l’AMDIE, le directeur de l’ADD, et le directeur de Maroc PME. Si l’Agence conserve son cœur de métier couvrant les domaines de l’efficacité énergétique, elle pourra également s’impliquer dans le domaine du développement de la production propre, l’économie d’énergie et la mobilité durable.

Mais l’un des domaines où l’AMEE est particulièrement attendue concerne sans nul doute l’accompagnement des efforts de décarbonisation de l’activité industrielle à travers notamment la promotion de l’efficacité énergétique ainsi que les énergies renouvelables. Un domaine où l’agence compte déjà une expérience importante. Il faut préciser que l’Agence marocaine d’efficacité énergétique est une institution publique stratégique, inscrite au cœur de la politique de développement énergétique durable du Maroc. L’une des principales missions de l’Agence est bien évidemment d’implémenter la politique gouvernementale visant la réduction de la dépendance énergétique, à travers la promotion de l’efficacité énergétique. L’AMEE fonctionne ainsi comme un pôle d’excellence, porteur d’innovation, fédérateur au niveau national dans le domaine de l’EE et rayonnant à l’échelle internationale. Concrètement, il s’agit de développer des programmes intégrés dans le domaine de l’efficacité énergétique.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *