Aménagement et habitat : Une série de projets voit le jour à Laâyoune

Aménagement et habitat : Une série de projets voit le jour à Laâyoune

Une série de projets d’aménagement et d’habitat a été lancée la semaine dernière dans la région de Laâyoune-Sakia El Hamra lors d’une visite de terrain effectuée par Nouzha Bouchareb, ministre de l’aménagement du territoire national, de l’urbanisme, de l’habitat et de la politique de la ville.

Lors de cette visite, Mme Bouchareb a procédé au lancement du projet de la mise à niveau de la ville d’Almarsa, et qui est le fruit d’une convention paraphée entre le ministère de l’aménagement du territoire national, de l’urbanisme, de l’habitat et de la politique de la ville, la société Al Omrane Al Janoub et le Conseil municipal d’Almarsa.
Cet accord vise à améliorer les conditions de 14.000 personnes sur une superficie de 47 hectares à travers l’aménagement des quartiers sous-équipés (El Nahda, Al-Massira et El-Wehda) dans la ville d’Almarsa, par la réalisation de routes, l’aménagement de trottoirs, l’installation de l’éclairage public, l’aménagement d’espaces verts et la création d’un terrain sportif de proximité. Le financement du ministère pour ce programme s’élève à 27 MDH.

Mme Bouchareb a également lancé les travaux de mise à niveau urbaine de l’entrée sud de la ville de Tarfaya. Ce projet, d’un coût global de 75 MDH dont 15 MDH assurés par le ministère, vise à promouvoir la vocation touristique de Tarfaya, à améliorer le cadre de vie de la population et à valoriser ses atouts économiques à travers la réalisation d’une liaison vers la future voie express Tiznit-Laâyoune.
Alors qu’à Smara, la ministre s’est informée de l’état d’avancement des projets de mise à niveau urbaine des quartiers sous-équipés et de lutte contre l’habitat insalubre dans la province, dotés d’un budget de près de 887 MDH. Le financement de ces projets est assuré par plusieurs partenaires, notamment la Direction générale des collectivités locales (324,45 MDH), le ministère de l’habitat (357,75 MDH) et l’Agence du Sud (156,5 MDH).

Tandis qu’à Boujdour, Mme Bouchareb a lancé le programme de mise à niveau de quartiers sous-équipés. Ce programme, qui sera réalisé sur une période de 24 mois, va mobiliser une enveloppe de 27,49 MDH, dont 25,49 MDH comme contribution du ministère de l’aménagement du territoire. Le projet, qui s’inscrit dans le cadre des efforts de modernisation de la ville de Boujdour, vise l’amélioration des conditions de vie de la population des quartiers Al Amane 1 et 2 en les dotant des infrastructures nécessaires.
Un total de 3.500 familles vont bénéficier de ce projet à grand impact économique et social et qui accompagnera le développement démographique et urbanistique de cette ville. Le programme de mise à niveau des quartiers sous-équipés lancé dimanche s’ajoute aux nombreux projets déjà réalisés par ce département dans la ville de Boujdour, dont la construction de 769 logements et l’équipement de 7.264 lots de terrains, ayant bénéficié à 5.888 familles.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *