ANDZOA : Plus de 31 milliards DH investis dans l’arganier entre 2012 et 2020

ANDZOA : Plus de 31 milliards DH investis dans l’arganier entre 2012 et 2020

La filière emploie plus de 25.500 personnes et génère annuellement un chiffre d’affaires d’environ 1,2 MMDH

Selon les chiffres de l’Agence nationale pour le développement des zones oasiennes et de l’arganier (ANDZOA), la filière de l’arganier emploie actuellement plus de 25.500 personnes, et génère annuellement un chiffre d’affaires d’environ 1,2 milliard de dirhams.
La valorisation du fruit de cet arbre mythique et endémique de la région du sud-ouest du pays a permis également d’en faire un secteur exportateur par excellence. La production annuelle de l’huile d’argane, produit très prisé dans le monde entier pour ses vertus culinaires, diététiques et médicinales, est estimée à 5000 tonnes, alors que les exportations ont atteint à fin 2020 plus de 1.200 tonnes, avec un chiffre d’affaires à l’export de près de 280 millions de dirhams.

La réhabilitation de l’arganeraie, chantier mis en œuvre par le département des eaux et forêts, constitue un enjeu majeur de la filière; notamment la reconstitution de l’écosystème arganier. Sur ce volet, un effort considérable a été consenti par le département des eaux et forêts avec la réhabilitation de plus de 164.000 ha sur les 200.000 ha prévus. En parallèle, le démarrage du programme de l’Arganiculture, visant la plantation de 10.000 hectares à l’horizon 2022, marque un changement de paradigme dans la mesure où les ayants droit et agriculteurs manifestent un intérêt croissant pour la plantation d’arganiers dans leurs terrains privés. Ces efforts sont appuyés par une politique d’investissement significative. Le volume des investissements engagés par l’ensemble des partenaires de l’ANDZOA entre 2012 et 2020 dans différents secteurs prioritaires de développement des zones de l’arganier dépasse les 31 milliards DH.

Des réalisations que le Maroc compte accélérer pour lancer une nouvelle dynamique dans la filière à travers la nouvelle stratégie «Génération Green, 2020-2030». Sa déclinaison au niveau de la filière de l’arganier s’est traduite par la signature d’un nouveau contrat-programme portant des objectifs ambitieux, clairs et précis à l’horizon 2030, qui consistent en la réhabilitation de 400.000 ha d’arganeraie, l’extension de l’arganiculture sur 50 000 ha, l’augmentation de la production de l’huile d’argane à un volume de 10.000 tonnes avec 5.000 tonnes exportées; le conditionnement de 50% de la production de l’huile d’argane; la labellisation IGP (Indication géographique protégée) de 500 tonnes d’huile d’argane, ainsi que la commercialisation d’au moins 10% de la production en 2025 via une plate-forme digitale dédiée pour passer à 30% en 2030.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *