Apiculture : Rabat-Salé-Kénitra dévoile ses ambitions pour Al Jayl Al Akhdar

Apiculture : Rabat-Salé-Kénitra dévoile ses ambitions pour Al Jayl Al Akhdar

Sur le plan de l’évolution des indicateurs de performance, la tendance est légèrement haussière pour le nombre de ruches. La production du miel a connu, par contre, des fluctuations entre hausse, stagnation et baisse durant les dix dernières années.

La direction régionale de l’agriculture de Rabat-Salé-Kénitra ambitionne d’intensifier son intervention au profit des apiculteurs. De nouveaux projets seront programmés dans le cadre de la nouvelle stratégie Al Jayl Al Akhdar (Génération Green) 2020-2030.

L’ambition étant de promouvoir l’emploi des jeunes, d’autonomiser les coopératives et les organisations professionnelles ainsi que valoriser les produits agricoles et accéder à l’économie marchande. Ces nouvelles ambitions viennent consolider les réalisations atteintes au titre de la stratégie Plan Maroc Vert. La production du miel en 2020 a atteint un volume de 2.000 tonnes contre 17.000 tonnes en 2008. «Sur le plan de l’évolution des indicateurs de performance, la tendance est légèrement haussière pour le nombre de ruches. La production du miel a connu, par contre, des fluctuations entre hausse, stagnation et baisse durant les dix dernières années», apprend-on de la direction régionale de Rabat-Salé- Kénitra. De même, un investissement de 30 millions de dirhams a été débloqué dans le cadre du Plan Maroc Vert profitant ainsi à 724 apiculteurs.

Ces projets portaient sur la modernisation des ruchers à travers la distribution de 8.000 ruches modernes et du matériel apicole. Ils consistaient également à développer la valorisation par la création d’unités de valorisation modernes, à équiper les unités de valorisation créées ainsi qu’à former et à encadrer les bénéficiaires. En effet, la filière apicole revêt une importance notoire dans la région. Elle joue un grand rôle socio-économique de lutte contre la pauvreté. Elle est également considérée comme étant une source d’approvisionnement du marché domestique. La région dispose en effet d’un tissu organisationnel constitué de plus de 200 coopératives et 9 associations et unions de coopératives. Elle abrite également les grandes unités d’élevage d’abeilles, de valorisation du miel et d’autres produits de la ruche.

La région compte par ailleurs 67 unités pépinières apicoles (UPA) produisant annuellement des reines d’abeilles reproductrices sélectionnées et 47 unités de valorisation et de conditionnement du miel (mielleries) et des produits de la ruche qui sont installées au niveau des 6 provinces de la région. Pour rappel, la Région de Rabat-Salé-Kénitra est considérée comme étant la première région apicole au Maroc. Elle abrite plus de 30% du cheptel apicole moderne national et contribue par 25% à la production nationale en miel. La région dispose en effet d’une flore mellifère diversifiée. La superficie forestière est estimée à 446.000 hectares dont 118 000 hectares d’Eucalyptus. La superficie des rosacées fruitières est de l’ordre de 10.300 hectares. Les bersim couvrent pour leur part 32.000 hectares contre 26.000 hectares pour les agrumes, 13.000 hectares pour le tournesol et 1.000 hectares pour la lavande.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *