Après le dialogue positif avec le ministère de l’intérieur : Les franchises expriment leur satisfecit

Après le dialogue positif avec le ministère de l’intérieur : Les franchises expriment leur satisfecit

La Fédération marocaine de la Franchise (FMF) explique par la voie de son président, Mohamed El Fane, qu’elle a mené, depuis le début de la crise sanitaire du covid-19 au Maroc, un dialogue avec diverses institutions publiques.

L’objectif étant d’élaborer et de concrétiser ses recommandations pour dépasser la crise économique sur les commerces. «Dans cette optique, la Fédération marocaine de la Franchise et des Commerces s’est adressée au ministère de l’Intérieur, à travers le Wali Directeur général des collectivités locales, M. Khalid Safir, dans le cadre d’une réunion autour des taxes locales imposées aux commerces», précise-t-on, ajoutant qu’aujourd’hui elle constate que le ministère de l’Intérieur a été à l’écoute de ses doléances et a pris diverses mesures pour aider les commerces à dépasser la crise économique, énumérées dans une circulaire du ministère de tutelle adressée aux directeurs des collectivités locales, dont l’essentiel est : l’abattement de la taxe sur l’espace public à 0m2 pendant la période d’arrêt d’activité des commerces, la révision des cahiers de charges inhérents aux commerces afin d’y ajouter une partie spéciale «état d’urgence sanitaire», et ainsi permettre un abattement de la taxe sur l’espace public sur 2020 et 2021 et enfin la baisse des loyers sur les biens publics sur 2020 et 2021

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *