Arrosage des espaces verts à Tanger et Gzenaya : 124 millions DH pour la réutilisation des eaux usées traitées

Arrosage des espaces verts à Tanger et Gzenaya : 124 millions DH pour la réutilisation  des eaux usées traitées

Le Nord s’engage en faveur de la préservation des ressources hydriques et de la valorisation des eaux usées épurées pour l’irrigation.

Dans ce sens, la région bénéficiera d’un projet pour la réutilisation des eaux usées traitées pour l’arrosage des espaces verts des deux villes de Tanger et Gzenaya. D’un investissement global de 124 millions de dirhams, ce projet, qui vient en complément de la première phase réalisée dans le cadre de la convention signée le 16 décembre 2016, est le fruit d’un nouveau partenariat entre la société délégataire Amendis ainsi que des départements institutionnels concernés et des conseils élus. Il vise plus précisément à assurer «l’arrosage des principaux espaces verts non desservis dans le cadre de la convention de 2016 à partir des eaux usées traitées issues de la STEP de Boukhalef», selon le contenu de ce partenariat.
En se basant sur les dispositions de cette convention, celle-ci entrera en vigueur à la date de sa signature par les représentants des parties prenantes partenaires et restera valide durant toute la durée d’exploitation du projet.

Inaugurée il y a plus de six ans, la station d’épuration Boukhalef est à boues activées avec traitement tertiaire. «Elle permettra de desservir une surface supplémentaire de 150 ha ayant un besoin en eau de 3 millions de m3/an et qui comprend notamment les espaces verts se situant au niveau de : le complément de la RN1, la RN2, la rocade maritime, la corniche, boulevard Al Qods, Moulay Rachid, Ziaten», explique-t-on.

Par ailleurs et selon une étude réalisée par Amendis, les travaux nécessaires à l’élargissement et au renforcement du réseau de distribution de l’eau épurée consistent en la réalisation de l’extension du réservoir Ibn Battouta (5.000 m3), la mise en place de huit stations de pompage ; la pose de 64,5 km de réseau principal de diamètre variant de 110 au 400 ainsi que la pose de conduites de distribution secondaires sur un linéaire de 4,7 km. Notons que conformément aux dispositions de ce partenariat, Amendis a pour mission en tant que société délégataire de garantir la continuité du fonctionnement et d’exploitation de la STEP de Boukhalef pour assurer une livraison continue des eaux épurées pour l’arrosage des espaces verts.

Elle s’engage dans la gestion, l’exploitation et la maintenance des installations d’adduction et de distribution de l’eau épurée avant compteur. Il s’agit également pour la filiale de Veolia Maroc d’assurer le suivi qualitatif des eaux destinées à l’arrosage des espaces verts aux points de livraison des eaux usées épurées, selon les normes de réutilisation en vigueur et partager les résultats avec le comité de suivi et d’établir les rapports relatifs à l’état d’avancement du projet et les transmettre semestriellement à la Direction des réseaux publics locaux dépendant du ministère de l’intérieur et de la wilaya de Tanger.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *