Association des Télécomiens au Maroc : Mohamed Benchaâboun passe le flambeau à Karim Bernoussi

Association des Télécomiens au Maroc : Mohamed Benchaâboun passe le flambeau à Karim Bernoussi

La présidence de l’Association des Télécomiens au Maroc (ATAM) est désormais attribuée à Karim Bernoussi, directeur général du Groupe Intelcia.

Cette nouvelle élection vient en renouvellement du bureau de l’association étant conduit par Mohamed Benchaâboun durant les trois dernières années. Le nouveau Bureau compte capitaliser sur la dynamique initiée pour continuer de renforcer la vie associative de l’ATAM et rassembler les acteurs économiques et politiques marocains autour des thématiques importantes pour le développement économique, social et culturel du Maroc. «Notre Bureau va s’évertuer à créer des liens entre les 300 membres de l’Association. Nous voulons que le réseau devienne un acteur important du développement du Maroc et participe à promouvoir la destination Maroc», avance Karim Bernoussi. L’un des axes principaux du programme du Bureau consiste à créer un dispositif efficace pour accompagner le retour et l’intégration de lauréats de Telecom Paris au Maroc, ainsi que remobiliser le réseau dans l’après-Covid.

Outre cette ambition de faciliter le retour des Marocains, le Bureau entend créer des synergies avec d’autres associations d’Alumni de grandes écoles et développer des partenariats avec des écoles-universités afin de promouvoir des programmes de formation autour des télécoms. Un focus sera également mis sur l’accélération de la digitalisation. L’ATAM entend prendre la parole sur les sujets importants pour le pays et accompagner les chantiers importants du Maroc. Rappelons que le renouvellement du Bureau de l’ATAM a été en marge de sa dernière assemblée générale tenue le 18 mai au siège d’Intelcia au Maroc.

L’assemblée générale a tenu à féliciter le Bureau sortant pour son engagement, son dynamisme et ses efforts dans la promotion de thématiques chères à l’association. Entre autres, le Bureau sortant a notamment organisé des conférences autour de la «Fintech & Blockchain » ainsi que sur les «Perspectives du secteur de l’éducation au Maroc». Ces conférences, qui ont réuni des personnalités du secteur des nouvelles technologies et le ministre de l’éducation nationale, ont vu la participation de centaines de personnes issues des secteurs structurants de l’économie marocaine.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *