Assurance : Les primes reculent de 17% à fin août

Assurance : Les primes reculent de 17% à fin août

L’Acaps relève des émissions de l’ordre de 2,47 milliards de dirhams

La baisse des primes d’assurance continue de se creuser. Le repli évalué à fin août est de 17% par rapport au même mois de l’année passée. Les statistiques publiées par l’Autorité de contrôle des assurances et de la prévoyance sociale (ACAPS) font ressortir des primes émises de l’ordre de 2,47 milliards de dirhams contre 2,98 milliards de dirhams atteints une année auparavant.

Cette régression s’explique par le déclin des assurances vie et capitalisation. Cette branche a réalisé des émissions de l’ordre de 1,19 milliard de dirhams à fin août, en baisse de 31,2% en glissement annuel. Les primes d’épargne, qui se sont chiffrées à 958,9 millions de dirhams, ont reculé de 37,3% sur la même période. L’Acaps relève en revanche une hausse de 9,5% des primes décès ayant grimpé à 147 millions de dirhams contre 134,3 millions de dirhams à fin août 2019. Les contrats à capital variable (UC) se sont consolidés de 18,6% au huitième mois de l’année atteignant ainsi les 93,1 millions de dirhams contre 78,5 millions de dirhams à la même période de l’année passée.

Pour ce qui est des primes émises par la branche «Assurances non-vie», elles se sont chiffrées à 1,27 milliard de dirhams, en progression de 2,7%. Les composantes de cette branche ont affiché des ventilations distinctes. Les primes d’accidents corporels se sont redressées de 16,5%, soit des émissions de l’ordre de 349,6 millions de dirhams, dont 289,1 millions de dirhams de primes maladies. Les primes risques techniques se sont appréciées de 158,8% passant en une année de 7,2 millions de dirhams à 18,6 millions de dirhams.

Les primes «transport» se sont également améliorées. Elles ont affiché une progression de 12,3% à fin août totalisant ainsi une valeur de 29 millions de dirhams. Par ailleurs, les émissions relatives à l’assurance automobile ont affiché une baisse de 1%. On relève dans ce sens des primes de l’ordre de 700,4 millions de dirhams dont 597,9 millions de dirhams de responsabilités civiles (-3,2%). Les primes incendie se sont pour leur part dépréciées de 5,9% au moment où celles relatives à l’assistance-crédit-caution ont reculé de 28,6%.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *