Assurances : 45,78 milliards DH de primes émises à fin 2020

Assurances : 45,78 milliards DH de primes émises à fin 2020

La performance relevée à fin 2020 ressort positive. Le secteur boucle cet exercice avec une hausse des primes émises. Ces dernières se sont consolidées de 2% par rapport à l’exercice 2019 pour atteindre les 45,78 milliards de dirhams.

Après une année mouvementée, le secteur des assurances maintient ses équilibres. La performance relevée à fin 2020 ressort positive. Le secteur boucle cet exercice avec une hausse des primes émises. Ces dernières se sont consolidées de 2% par rapport à l’exercice 2019 pour atteindre les 45,78 milliards de dirhams. Rien qu’au mois de décembre, le secteur a émis 3,69 milliards de dirhams, en progression de 2,3% par rapport au même mois de l’année précédente. C’est ce que l’on peut relever des derniers indicateurs de l’Autorité de contrôle des assurances et de la prévoyance sociale (ACAPS).

La dynamique du secteur durant l’exercice 2020 est portée essentiellement par l’activité non-vie. Cette dernière a affiché en glissement annuel une appréciation de l’ordre de 3 ,9% pour atteindre les 25,36 milliards de dirhams. Par produit, les primes relatives aux accidents corporels se sont établies à 4,44 milliards de dirhams, en stagnation par rapport à la valeur atteinte une année auparavant. Ce chiffre est essentiellement composé de primes maladies ayant atteint à fin 2020 les 3,79 milliards de dirhams, en hausse de 2,1%. Les accidents du travail et maladies professionnelles (AT-MP) ont vu leurs primes fléchir de -1,4% revenant ainsi à 2,25 milliards de dirhams. Il en est de même pour l’assurance automobile dont les primes se sont légèrement contractées (-0,6 %) pour se situer autour de 11,87 milliards de dirhams.

L’Acaps relève dans ce sens une baisse des primes de la «responsabilité civile». Elles se sont élevées à 9,81 milliards de dirhams, en repli de 1,6%. En revanche, la responsabilité civile générale a vu ses primes en progression par rapport à fin 2020. On relève dans ce sens une amélioration de 4,6% totalisant ainsi les 594 millions de dirhams. Les primes «incendie» ont connu pour leur part un pic durant 2020. Elles se sont consolidées de 28,3% atteignant ainsi les 2,06 milliards de dirhams. Les primes relatives aux risques techniques ont pour leur part régressé de 38,7% pour arriver à 177 millions de dirhams. Les primes «transport» ont quant à elles grimpé de 2,1% totalisant ainsi une valeur de 652,9 millions de dirhams. En parallèle, les primes «vie» ressortent quasi stables en 2020. Les primes émises dans ce sens se sont chiffrées à 20,42 milliards de dirhams (-0,2 %). L’essentiel de ces primes est porté par «l’épargne-support dirhams». Les primes y afférentes s’élèvent à 16,08 milliards de dirhams, en repli de 0,8% comparé à l’exercice 2019. Les primes décès se sont, quant à elles, repliées de 2,5% pour atteindre les 2,93 milliards de dirhams. Les primes «épargne-supports unités de compte» se sont améliorées de 13,7% en 2020 atteignant ainsi les 1,39 milliard de dirhams.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *