Attijariwafa bank : Un investissement gagnant pour la division analyses et recherches de Upline Group

Attijariwafa bank : Un investissement gagnant pour la division analyses et recherches de Upline Group

Attijariwafa bank est un titre à conserver dans vos portefeuilles boursiers. C’est ce que conseille la division analyses et recherches de Upline Group dans son étude intitulée «Attijariwafa bank : des racines au Maroc et des branches en Afrique».

En effet, en se basant sur les méthodes de RN Distribuables et EVA, la filiale du Groupe Banque populaire table dans son étude sur un cours cible de 328 dirhams, correspondant à une surcote de 4% par rapport à son cours au 9 mai 2014, d’où la recommandation de conserver la position du titre dans les portefeuilles.

Par ailleurs, Upline Group n’a pas manqué d’énumérer les points forts du géant banquier. Ainsi, l’étude relève qu’Attijariwafa bank bénéficie d’une position de leader national dans la distribution de crédits à fin 2013 avec un réseau d’agences très étendu au Maroc au nombre de 2.541 y compris Wafacash à fin 2013.

De plus, la banque se distingue par une présence importante sur le marché africain, une structure de financement stable dominée par les dépôts représentant 61,6% du total bilan à fin 2013, une forte présence dans l’ensemble des lignes métiers avec des filiales spécialisées leaders dans leurs domaines respectifs et une assise financière solide et en ligne avec les normes Bâle III. Dans le même sillage, Attijariwafa bank peut se prévaloir d’un retour sur fonds propres attrayant et largement supérieur au coût du capital et d’un développement des segments des clients faiblement pénétrés avec la banque économique, la finance alternative et les PME.

Upline Group révèle également que la banque aura à saisir certaines opportunités de marché qui vont se présenter. Il s’agit du fort potentiel de croissance offert par le marché africain, en plus du potentiel de croissance sur le marché domestique justifié par le taux de bancarisation de la population marocaine qui est à peine de 57% et de la demande intérieure soutenue par la consommation privée et l’investissement.

Cependant, Upline Group attire l’attention sur un ratio de transformation élevé de 105,5% à fin 2013 et d’une montée considérable du coût du risque en 2013 à 52,8% au sein d’Attijariwafa bank. De plus, certaines menaces risquent de peser sur les résultats de la banque en 2014 avec une économie nationale en perte de vitesse, un resserrement de la liquidité sur le secteur bancaire marocain et la montée du risque au niveau national (conjoncture économique défavorable) et international (instabilité politique en Afrique).

En dépit de tous ces facteurs, il faut noter que le Groupe Attijariwafa bank a réussi à réaliser une croissance soutenue de ses activités. Ainsi, capitalisant sur l’étendue de son réseau de distribution au Maroc et sur l’extension de son activité en Afrique, le Groupe a vu son encours des prêts et créances sur la clientèle progresser en moyenne de 8,8% entre 2009 et 2013.
Aussi, Attijariwafa bank a réalisé une croissance annuelle moyenne de 5,1%, entre 2009 et 2013, attribuable principalement au bon comportement de l’activité au Maroc et en Afrique subsaharienne.
 

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *