Au cours du 4ème trimestre 2020 : Le nouvel indice «Morocco Stock Index 20» progresse de plus de 13%

Au cours du 4ème trimestre 2020 : Le nouvel indice «Morocco Stock Index 20» progresse de plus de 13%

Indicateurs du marché boursier, marché central, volumes des ventes par catégorie d’investisseurs… autant de données ont été dernièrement dévoilées par l’Autorité marocaine des marchés des capitaux (AMMC) dans son rapport «Profil des investisseurs en Bourse» couvrant le quatrième trimestre 2020.

Dans ce sens, les indicateurs de la Bourse de Casablanca se sont inscrits en croissance sur cette période. Ainsi le MASI et le MADEX se sont établis successivement à 11.287,38 et 9.189,90 points, marquant une augmentation de +13,01% et +13,22% comparativement à fin septembre 2020, «ramenant ainsi leurs contre-performances annuelles respectives à -7,27% et -7,35%», fait relever l’AMMC. Par ailleurs, le nouvel indice Morocco Stock Index 20 (MSI20), qui traduit la performance des 20 entreprises les plus liquides de la cote de Casablanca, a atteint 924,78 points, enregistrant une progression de +13,68% par rapport au trimestre précédent.

«En termes de volumétrie sur les marchés central et de blocs, la Bourse de Casablanca a enregistré durant les trois derniers mois de l’année 2020 un volume transactionnel avoisinant les 20 milliards de dirhams, dont 81% réalisé sur le seul mois de décembre, contre 23,7 milliards au T4 2019», précise le rapport profil client publié récemment par l’Autorité marocaine des marchés de capitaux ajoutant que par marchés, les échanges sur le compartiment central totalisent un montant de 8,6 milliards de dirhams, soit 43% du volume global tandis que les transactions sur le marché de blocs représentent les 57% restants, soit 11,4 milliards de dirhams.

Pour ce qui est du marché obligataire, il comptabilise durant ce trimestre un volume transactionnel de 22 millions de dirhams, intégralement réalisé sur le marché de blocs. Concernant la catégorie des intervenants sur le compartiment actions du marché central, les personnes morales marocaines constituent 46% du volume de ce quatrième trimestre (en augmentation de 27 points comparativement au trimestre précédent et de 3 points en glissement annuel). On notera aussi que les OPCVM représentent 26% du volume alors que les personnes physiques marocaines et les personnes morales étrangères représentent des parts respectives de 16% et 9% du total.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *