Avec une enveloppe de 8 millions de dollars : Le Maroc lance la construction d’un Centre de recherche en réseaux intelligents

Avec une enveloppe de 8 millions de dollars : Le Maroc lance la construction d’un Centre de recherche en réseaux intelligents

Situé au sein du Green Energy Park à Benguerir, un Centre de recherche dédié aux thématiques des réseaux intelligents verra le jour avant la fin de l’année en cours.

Ce projet, dont les travaux de construction ont été lancés vendredi dernier, est le fruit d’un partenariat entre l’Institut de recherche en énergie solaire et énergies renouvelables (IRESEN) et l’Université Mohammed VI Polytechnique (UM6P) à Benguerir, avec le soutien du ministère et l’appui technique et financier de l’Agence coréenne de coopération internationale (KOICA). Il permettra d’accueillir une quarantaine de chercheurs avec autant de doctorants et a pour principale particularité d’intégrer des laboratoires de pointe couplés aux réseaux électriques du village solaire. En termes d’investissement, la mise en place de cette structure technologique s’inscrit dans le cadre de la troisième et dernière phase de la plateforme de recherche internationale «Green & Smart Building Park» réalisée donc avec le soutien du ministère de l’énergie, des mines et de l’environnement, ainsi que l’appui technique et financier de l’Agence coréenne de coopération internationale (KOICA) à hauteur de 8 millions de dollars.

Un écosystème au potentiel grandissant

Lors de cette cérémonie, Aziz Rabbah, ministre de l’énergie, des mines et de l’environnement, s’est félicité du nombre de partenariats croissant conclu par le Maroc en matière d’énergies renouvelables malgré la crise de la Covid-19 et le potentiel de créativité du pays durant cette période. Il a fait également référence aux partenariats stratégiques du Maroc avec les États-Unis, la Russie, la Corée du Sud ou encore l’Afrique rappelant que cette coopération s’est traduite au niveau des échanges dans le domaine de la recherche scientifique et les plateformes d’accueil des chercheurs. Il a indiqué par ailleurs que le plan d’équipement électrique de cette décennie (2021-2030) va être principalement basé à près de 99% sur les énergies renouvelables. Aziz Rabbah a également précisé que le Maroc démarre l’expérience de l’hydrogène accompagné d’une feuille de route en la matière et qui sera appuyé par le savoir-faire des universités et des centres de recherche marocains. Parallèlement à ces avancées, il a indiqué qu’avec le ministère de l’industrie il y a l’implémentation de l’écosystème de l’industrie des énergies renouvelables soulignant que le Maroc dispose actuellement de l’une des meilleures plateformes en matière d’investissements dans ce domaine.

Une structure hautement technologique

Installé sur une superficie globale de 40.714,3 mètres carrés, ce centre est composé de 3 laboratoires principaux. Un laboratoire de modélisation, de simulation et d’optimisation des systèmes électriques, un laboratoire d’automatisation de contrôle de qualité du réseau électrique, un laboratoire de micro-réseau, de gestion de flux et d’analyse du réseau doté d’un émulateur électrique ainsi que d’un simulateur permettant de modéliser le réseau électrique d’une grande ville de la taille de Casablanca. Lié au village solaire, l’objectif de ce centre serait de développer des solutions technologiques adaptées au contexte national et continental afin d’accompagner la stratégie de l’efficacité énergétique et de couvrir toutes les problématiques liées à la ville intelligente et durable de demain. Par réseaux intelligents, les initiateurs de ce projet désignent des solutions efficaces pour faire face aux nouveaux enjeux qu’impliquent la modernisation et l’intégration massive de sources d’énergies renouvelables dans le réseau électrique.
De ce fait, ces réseaux électriques intelligents s’appuient sur la performance des technologies de l’information et de communication pour optimiser la production, la distribution ainsi que la consommation d’électricité.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *