Accueil Economie Bénéficiant de l’appui de l’INDH : «Aswik», un modèle de coopérative agricole réussi à Al Haouz
EconomieUne

Bénéficiant de l’appui de l’INDH : «Aswik», un modèle de coopérative agricole réussi à Al Haouz

Coopérative agricole : La coopérative agricole «Aswik», implantée dans la commune d’Asni relevant de la province d’Al Haouz, représente un modèle éloquent de cet engagement constant de l’Initiative nationale pour le développement humain (INDH) en faveur de l’encouragement et de l’accompagnement des projets innovants et la contribution à leur financement.


L’accompagnement du développement des projets innovants, dans les coopératives vient ainsi concrétiser dans les faits l’esprit et la philosophie de la phase III de l’INDH, qui entend contribuer à relever le défi de l’inclusion économique des jeunes et des femmes, l’amélioration de leurs revenus et de leur employabilité, et la création de la valeur au niveau local.
Cette coopérative agricole, située aux portes du mont Toubkal, opère dans le domaine de la production, la valorisation et la commercialisation des noix, amandes et plantes aromatiques et médicinales (PAM) ainsi que l’extraction des huiles naturelles dédiées à la cosmétique et à l’alimentation.

Selon des données de la Division d’action sociale (DAS) de la province d’Al Haouz, cette coopérative a bénéficié d’une contribution de l’INDH d’une valeur de 250.000 DH dédiée au soutien technique visant le développement des outils de production, de commercialisation de ses produits et le renforcement de ses capacités. Depuis son lancement en 2005 par Sa Majesté le Roi Mohammed VI, l’INDH a bénéficié à des millions de Marocains leur permettant de mieux tirer profit de leur potentiel. Ce chantier de Règne a évolué depuis son lancement pour contribuer au progrès socio-économique du Royaume. La phase III de l’INDH, lancée en septembre 2018, est venue pour capitaliser sur ces acquis et recentrer ses programmes, notamment sur le développement du capital humain et la promotion de la condition des générations montantes.

Cette phase porte sur plusieurs axes, à savoir «le rattrapage des déficits en infrastructures et services sociaux de base», «l’accompagnement des personnes en situation de précarité», «l’amélioration du revenu et inclusion économique des jeunes» et «l’impulsion du capital humain des générations montantes».

Articles similaires

Commission des investissements : Des projets de plus de 28 MMDH approuvés vendredi

12 projets de conventions et 14 avenants ont été examinés ainsi que...

Dévoilé à l’occasion de sa journée mondiale : Un ouvrage inédit sur les enjeux numériques pour la douane

Les cyberfraudeurs réagissent très rapidement aux évolutions des législations, des règlements et...

Agriculture durable : Les avancées du Maroc en matière de micro-irrigation présentées à Dakhla

Micro-irrigation  » Cette rencontre internationale, scientifique et technique constitue l’occasion pour de...

Tendances futures : Cyberattaques, les prédictions de Kaspersky pour 2023

Menace persistante. » Les cyberattaques restent une menace constante et ne présentent aucun...

EDITO

Couverture

Nos supplément spéciaux

Articles les plus lus

Jouer est une maladie