Economie

Bientôt des chariots 4.0 pour les ventes aux enchères des produits de la pêche

© D.R

La modernisation du secteur de la pêche se poursuit avec la mise en place de plusieurs projets innovants. Dernier en date celui de la digitalisation de la commercialisation des produits de la pêche. En effet, l’ONP se penche sur le déploiement d’un équipement «nouvelle génération» au niveau de ses halles aux poissons. Ce dispositif permettrait d’optimiser le processus de vente aux enchères pour assurer une meilleure fiabilité.

Le Maroc, par l’étendue de son littoral (3.500 km) et la diversité de ses ressources marines, possède un véritable potentiel de production halieutique. Chaque année, le secteur se développe avec la mise en place de nouveaux projets. Dans ce sens, l’ONP veut digitaliser la commercialisation des produits de la pêche. Il s’agit de mettre en place des équipements pour la digitalisation de la vente aux enchères au niveau des halles aux poissons de l’ONP situées à Inouare, Amtar, Chmaala, Oued Laou, Martil, Fnideq, Belyounech, Dalia, Moulay Bouselham, Salé, Skhirat, Bouznika, Lahdida, Sidi Abed, Bhibeh, Imourane, Taghazout, Gourresim, Ain Baida, et Lamhiriz. Ce projet concerne aussi les comptoirs d’agréage de poisson industriel (CAPI) qui se situent à Safi, Essaouira, Agadir, Sidi Ifni, Tan Tan, Tarfaya, Laayoune, Boujdour et Dakhla. L’Office envisage ainsi de se doter de nouveaux équipements plus performants pour assurer les opérations de pesage et de vente digitalisée. Chargé de mettre en œuvre les programmes de promotion et de modernisation de la flotte de pêche côtière et artisanale, l’ONP promeut également la consommation interne des produits de la pêche maritime et organise les marchés de vente en gros du poisson conformément aux normes garantissant la salubrité et la qualité des produits. Il faut dire que l’Office intervient dans tous les aspects de la création de valeur du secteur, depuis le débarquement des produits de la pèche jusqu’à leur commercialisation. Comme l’explique l’ONP, ledit projet s’inscrit dans le cadre de la modernisation des prestations rendues aux professionnels du secteur. L’objectif étant d’améliorer le processus de commercialisation afin de contribuer à la valorisation des produits de la pêche. Ce projet, selon l’Office, vise également à moderniser et optimiser le processus de vente aux enchères pour permettre une meilleure fiabilité et célérité des transactions commerciales et offrir aux mareyeurs un outil de travail convivial permettant de faciliter leurs participations à la criée tout en garantissant l’anonymat. «Il aura un impact positif sur le processus de commercialisation en favorisant l’optimisation de la valorisation des captures et l’amélioration de la transparence, la fiabilité et la célérité des transactions commerciales», indique l’ONP.

Equipements 4.0
Le matériel nécessaire pour la mise en place de ce projet de digitalisation de la vente aux enchères des produits de la pêche devra être performant pour résister aux conditions du milieu de la halle aux poissons. En effet, cet espace est caractérisé par un fort taux d’humidité, une salinité forte et une exposition aux variations de températures. Il devra aussi être doté d’une protection contre les surcharges électriques et les contacts directs et indirects pour éviter les risques d’électrisation. Parmi ces équipements, l’ONP prévoit des chariots mobiles. Ce dispositif en mouvement doit supporter la charge et être résistant à l’environnement marin. Il est équipé d’une alimentation électrique et réseau informatique en rallonge adaptée avec la position mobile du chariot au niveau de l’espace de vente. De même, la hauteur du chariot doit permettre la mobilité de l’équipement à travers les portes d’entrée et de sortie des halles aux poissons. Pour ce qui est des équipements embarqués, ils incluent une tablette industrielle, une solution d’affichage, une imprimante thermique, un onduleur et un routeur wifi. Ainsi, la tablette industrielle est dotée d’un écran de saisie tactile de 10 pouces couplé avec une dalle tactile et une unité centrale qui supporte les ports USB. Concernant la solution d’affichage, elle est composée d’un écran d’affichage nouvelle génération de taille unitaire (65 pouces), industriel et muni d’une unité de gestion qui supporte la connexion wifi et compatible avec Android.
A noter que l’ONP développe des halles nouvelle génération pour répondre aux normes de qualité et aux besoins d’une organisation moderne de la commercialisation des produits de la mer. Ces infrastructures sont soumises au contrôle des températures dans les espaces de vente ou encore l’informatisation de l’ensemble des processus de commercialisation. Elles sont opérationnelles par exemple à Nador, Tanger, Larache, Mohammedia, El Jadida, Safi, Agadir, Laâyoune, Boujdour et Tan Tan. Leur mise en place repose sur l’introduction de la notion de plateau technique pour une gestion intégrée des produits, du débarquement à la sortie du port de pêche, la séparation des flux des produits de la pêche et des personnes, le respect du principe de la marche en avant, le maintien de la température ambiante (12°C) dans les espaces de vente ou encore l’informatisation des transactions commerciales et de la criée comme prélude à l’introduction du e-commerce et de la vente à distance. La mise en place de ces halles nouvelle génération vise à préserver la qualité des produits transitant par ces espaces et optimiser leur valorisation, gérer la commercialisation des produits de la mer de façon rigoureuse et transparente et sensibiliser davantage les professionnels au respect des normes de qualité. Selon les statistiques de l’Office, le volume de la commercialisation des produits de pêche par région a atteint 943.732 tonnes en 2023 au niveau de l’Atlantique Sud, 202.907 tonnes au niveau de l’Atlantique Centre, 174.034 tonnes au niveau de l’Atlantique Nord et 29.517 au niveau de la Méditerranée.

 

Articles similaires

CouvertureEconomieUne

Le Maroc se lance dans la production d’avions-cargos

Des géants américains de l’aéronautique annoncent un accord pour l’installation d’une zone...

EconomieUne

Pêche côtière et artisanale : Près de 3 milliards de dirhams des débarquements à fin mars

L’essentiel des débarquements est réalisé au niveau des ports de l’Atlantique.

Economie

Chariot finalise la transaction avec Energean

Chariot Limited et Energean plc Group annoncent la finalisation de leurs accords...

Economie

Marché interbancaire : 52,6 MMDH de devises échangés à fin mars

Le volume des échanges de devises contre dirhams au niveau du marché...

EDITO

Couverture

Nos supplément spéciaux

Articles les plus lus