Accueil Economie Bientôt un Fonzid II
EconomieUne

Bientôt un Fonzid II

Préparatifs pour le lancement de la deuxième édition au cours de 2023 pour la création de zones industrielles vertes

Durabilité
Décision est déjà prise. Le Fonds des zones industrielles durables «Fonzid» aura une deuxième édition. L’année 2023 va ainsi connaître le lancement de cette nouvelle édition pour l’aménagement de zones industrielles nouvelle génération à travers le pays.

Le ministère de l’industrie et du commerce annonce un Fonzid II. L’année en cours va connaître le lancement d’une seconde édition. Pour rappel, le Fonds des zones industrielles durables (Fonzid) est une composante de l’activité «Foncier industriel» qui permettra d’appuyer la création de nouveaux projets de zones industrielles ou la requalification de celles existantes, en mettant l’accent sur l’amélioration de la gouvernance et de la durabilité économique, sociale et environnementale.

Les projets bénéficiaires du financement de ce fonds doivent répondre aux critères d’éligibilité et de sélection définis dans le manuel de procédures dudit fonds. Les activités autorisées à s’installer dans les projets de zones industrielles subventionnés par le Fonzid sont les activités industrielles non polluantes et de services liées à l’industrie. Dans ce sens, le Fonzid est doté d’une enveloppe budgétaire de 30 millions de dollars américains, mobilisée, à parts égales, par les fonds du Compact II et par des fonds publics alloués par le ministère de l’industrie et du commerce. Selon le dernier bilan provisoire de la première édition, les travaux d’infrastructure au niveau des 9 projets bénéficiaires du soutien du Fonds se sont poursuivis. Au 30 juin 2022, le Fonzid note une avancée des décaissements à hauteur de 51% et un taux de contribution des bénéficiaires de 39%.

Le Fonzid vise à renforcer le modèle de zone industrielle durable et à contribuer à l’amélioration de la productivité et des performances environnementales et sociales des entreprises dans les zones industrielles. Ce faisant, ce fonds viendra augmenter l’offre de terrains industriels répondant aux besoins des entreprises en termes, notamment, de qualité des infrastructures, de connectivité, de services d’accompagnement et de prix compétitifs et, par conséquent, contribuera à l’accroissement des investissements privés et à la création d’emplois.

Nouvelle loi

Le déploiement de ce projet arrive à un moment où le Maroc met en place un nouveau modèle de gestion et de subvention concernant les zones industrielles. Il y a quelques semaines, le projet de loi n°102.21 relatif aux zones industrielles a été adopté à l’unanimité par les députés. Ce projet vise à contribuer à encourager l’investissement dans le domaine industriel, en garantissant du bien immobilier aménagé à cet effet, et à renforcer l’arsenal juridique associé à l’aménagement, à la gestion et à la valorisation industrielle, et ce, afin d’améliorer leur qualité et de lutter contre le phénomène de spéculation immobilière.

Le texte de loi comporte des dispositions précisant le champ de son application dans les zones désignées pour la création et l’exploitation des unités industrielles productives, à l’exception des zones modernisées et organisées conformément aux dispositions de la loi n° 19-94 relative aux zones d’accélération industrielle. Ce projet de loi prévoit également l’élaboration d’un plan national des zones industrielles en tant que document de référence qui définit la politique générale et les orientations stratégiques de l’Etat en matière d’infrastructures industrielles, et la mise en place d’un système d’aménagement et de commercialisation des zones industrielles qui définit les exigences, les normes et les spécifications techniques liées à l’aménagement, au développement et à la commercialisation de ces zones.

Articles similaires

Commission des investissements : Des projets de plus de 28 MMDH approuvés vendredi

12 projets de conventions et 14 avenants ont été examinés ainsi que...

Dévoilé à l’occasion de sa journée mondiale : Un ouvrage inédit sur les enjeux numériques pour la douane

Les cyberfraudeurs réagissent très rapidement aux évolutions des législations, des règlements et...

Agriculture durable : Les avancées du Maroc en matière de micro-irrigation présentées à Dakhla

Micro-irrigation  » Cette rencontre internationale, scientifique et technique constitue l’occasion pour de...

Tendances futures : Cyberattaques, les prédictions de Kaspersky pour 2023

Menace persistante. » Les cyberattaques restent une menace constante et ne présentent aucun...

EDITO

Couverture

Nos supplément spéciaux

Articles les plus lus

Jouer est une maladie