Bientôt une usine de production d’acide phosphorique à Jorf Lasfar

Bientôt une usine de production d’acide phosphorique à Jorf Lasfar

Inscrite dans le cadre de la joint-venture entre OCP, Budenhein et Paryon

Une nouvelle usine de production d’acide phosphorique purifié dans le pipe à Jorf Lasfar. Ce projet, inscrit dans le cadre de la stratégie de joint-venture entre OCP, Budenheim et Paryon, permettra de doubler la capacité de production annuel de leur filiale Euro Maroc Phosphore (EMAPHOS) pour passer de 140.000 tonnes P2O5 par an à 280.000 tonnes à partir de 4èeme trimestre 2022. Après la finalisation des travaux des études d’ingénierie de base en mars 2020, le projet est aujourd’hui au stade des études de détail.

Les équipements à long délai de fabrication seront commandés à partir du 3ème trimestre 2020 et le lancement des travaux de construction est prévu au 1er trimestre 2021. « Ce doublement de la capacité mettra, par ailleurs, à la disposition du Groupe OCP une partie de la production pour valorisation, dans le futur, sous forme de produits de niche à base d’acide purifié permettant, ainsi, de renforcer le statut du Groupe de producteur mondial de produits phosphatés de spécialité », apprend-on de du Groupe OCP.

Et de préciser que « ce doublement de la capacité mettra, par ailleurs, à la disposition du Groupe OCP une partie de la production pour valorisation, dans le futur, sous forme de produits de niche à base d’acide purifié permettant, ainsi, de renforcer le statut du Groupe de producteur mondial de produits phosphatés de spécialité ». Le Groupe OCP indique que ce projet, implanté au sein de la plateforme de Jorf Lasfar, bénéficiera de grandes synergies et d’économies d’échelle grâce à son accès direct aux infrastructures, aux services partagés et aux matières premières mis à sa disposition par le Groupe OCP au sein de cette plateforme. Au-delà de ces avantages économiques, cette nouvelle usine va s’appuyer et capitaliser sur l’expertise et le savoir-faire développés, depuis plus de deux décennies, par le staff technique de EMAPHOS.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *