BMCE of Africa- BMCE Group, une banque à vocation panafricaine

BMCE of Africa- BMCE Group, une banque à vocation panafricaine

Deuxième groupe bancaire en termes de couverture géographique sur le continent

Première entité bancaire marocaine à s’installer sur le marché de l’Afrique subsaharienne en 1989, le Groupe BMCE a fait de l’Afrique une orientation stratégique de son développement. Présent dans une vingtaine de pays sur le continent, le Groupe bancaire s’inscrit dans une approche panafricaine à caractère international. Un élan insufflé depuis 2007 et soutenu par de multiples acquisitions et des expansions géographiques qui sont venues confirmer l’engagement durable dans lequel s’inscrit le Groupe sur le continent. La dernière en date est l’implantation des activités en Chine.

Une présence qui intervient au service de l’Afrique et pour laquelle le Groupe a changé de dénomination pour devenir «Bank of Africa-BMCE Group». Un nom qui traduit la vocation panafricaine du Groupe. Cette vocation est d’ailleurs incarnée dans la nouvelle identité visuelle du Groupe qui se présente sous forme d’un diamant taillé faisant référence au continent africain, accolé au nom, mis en exergue, de «Bank of Africa», tout en faisant mention à l’appartenance à BMCE Group. Avec un réseau de près de 1.358 agences en Afrique, Bank of Africa-BMCE Bank se positionne en tant que deuxième groupe panafricain en termes de couverture géographique sur le continent. Il est en effet présent dans 20 pays et 4 zones géographiques.

Il y est représenté à travers 4 entités dont trois filiales de grande envergure, en l’occurrence Bank of Africa Group (BOA), la Banque de développement du Mali et LCB Bank. En termes de dynamique des activités du Groupe en Afrique, on relève une performance solide de BOA Group en Afrique de l’Ouest. Ainsi, le total bilan cumulé des banques de BOA Groupe a enregistré en 2019 une croissance de 10,9%. De même, le produit net bancaire cumulé s’est élevé à 548,8 millions d’euros, en hausse de 9,6%. Le résultat net consolidé s’est en revanche rétracté de 15% suite à un effort exceptionnel de provisionnement revenant ainsi à 112 millions d’euros. Notons que l’année 2019 a enregistré l’ouverture de plus de 293.300 comptes, portant le nombre cumulé à près de 4,2 millions à fin décembre 2019.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *