Bourse : 100 milliards DH levés depuis 2001

Bourse : 100 milliards DH levés depuis 2001

C’est ce qu’a annoncé Karim Hajji, directeur général de la Place casablancaise, dans son édito paru dans l’édition du mois d’avril de la newsletter E-Borsa. Ainsi, en 14 ans, le marché a permis aux entreprises de lever 51 milliards de dirhams à travers des augmentations de capital et 21 milliards de dirhams via des émissions obligataires, alors que les 40 entreprises ayant fait leur introduction en bourse (IPO), durant cette période, ont levé 27,9 milliards de dirhams.

Aussi, dans la newsletter financière, M. Hajji a relevé que 35 entreprises se sont introduites sur le marché de croissance, entre 2005 et 2014, affirmant que «la Bourse de Casablanca n’est pas accessible que pour les grandes entreprises, bien au contraire, elle est l’alliée financement des petites entreprises et comprend parfaitement leurs contraintes».

Pour lui, «les attentes de nos entreprises évoluent. Et la Bourse de Casablanca œuvre sans relâche pour accompagner ces évolutions. En ce sens, nous travaillons activement pour la mise en place d’un compartiment dédié aux PME et nous nous sommes associés au London Stock Exchange Group pour disposer des meilleures solutions».

M. Hajji a indiqué à ce propos que la Bourse de Casablanca «démarche sans cesse des entreprises pour leur faire connaître les avantages du marché boursier». Par ailleurs, dans la newsletter, qui consacre une bonne partie à la 10ème édition du Salon international de l’agriculture au Maroc (SIAM), prévue du 28 avril au 3 mai prochain à Meknès, M. Hajji a ajouté que la Bourse de Casablanca participe activement à cette manifestation d’envergure qui réunira plus d’un millier d’exposants en provenance de 55 pays.

«Nous y sommes présents pour être proches des entreprises du secteur, pour les accompagner dans leur démarche de développement. Nous y sommes présents parce que nous soutenons la politique de développement du secteur de l’agriculture… Parce que notre vocation est de financer la croissance», a conclu M. Hajji.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *