Economie

Bourse de Casablanca : Un marché déréglé

Pour la séance du mardi 11 décembre, le principal indice de la place casablancaise (IGB) abandonne à nouveau 0,15 % à 606,35 points. Sur le marché central, deux valeurs seulement, SMI et BMCE ont défié l’étroitesse du marché. Ces deux valeurs ont drainé l’essentiel du commerce et totalisé un volume d’affaires de 11,3 millions de DH, soit 44,8 % du chiffre d’affaires du marché central. Par contre, la BMCE résiste bien à la pression à la baisse en maintenant son cours inchangé à 445 DH. C’est le titre Centrale laitière qui, pour sa part, semble tirer son épingle du jeu, en s’attribuant une progression de 4,71M, à 2.200 DH. Dans un finish réussi, le titre Oulmès est vite monté à 862 DH contre 725 DH, une séance auparavant, soit une hausse de 18,9 %. Cependant, les titres Zellidja, Brasseries du Maroc et Diac Salaf continuent à perdre du terrain et aggravent, par conséquent, leur contre-performance, qui branle entre 30,4 % pour le titre de Zellidja et 43,2%, pour Brasseries du Maroc.

Articles similaires

EconomieUne

Intrepid Travel promeut le tourisme durable à Beni Mellal-Khénifra

Il a tenu une conférence de presse pour présenter ses orientations stratégiques

EconomieUne

Exprimé par les professionnels du secteur : Le marché boursier, un outil efficace pour le développement du secteur automobile

M. Mezzour a appelé à dépasser les frontières du marché national pour...

Economie

Gestion des situations d’urgence : La CDG organise un exercice d’évacuation de son siège

La Caisse de dépôt et de gestion (CDG) a organisé, mercredi matin,...

Economie

Organismes de placement collectif immobilier (OPCI) : Un actif net de 85,49 milliards de dirhams à fin 2023

85,49 milliards de dirhams, telle est la valeur globale de l’actif net...

EDITO

Couverture

Nos supplément spéciaux