Bourse de Casablanca: Un vent de baisse souffle sur la place

Bourse de Casablanca: Un vent de baisse souffle sur la place

La dégringolade des principaux indicateurs de la Bourse de Casablanca reprend. Après un premier mois assez mitigé et très indécis bouclant sur une note en même temps verte et rouge, la place a offert huit exercices hebdomadaires successifs au vert pour les mois de février et mars.

Aussi, le petit déficit annuel qui commençait à peine à se creuser depuis le début de l’année avait été complètement annulé et la performance annuelle tournée à la hausse.

Cette ascension a été rompue par des exercices hebdomadaires très mitigés au mois d’avril et plutôt tournés à la baisse. C’est ainsi que cette dernière semaine du mois d’avril vient confirmer la tendance avec un exercice hebdomadaire au rouge puisqu’elle boucle sur une note baissière.

En effet, elle a été marquée par une flèche évoluant fortement vers le bas avant de se reprendre timidement pour se stabiliser en faible hausse. Ainsi, cet exercice du 28 avril au 2 mai 2014 s’est déroulé sous une tendance baissière dans l’ensemble avec une clôture dans le vert.

En matière de résultats hebdomadaires, le Moroccan All Shares Index s’est déprécié de 0,33%, à 9.484,14 points, tandis que le baromètre des Blue Chips enregistre une hausse plus prononcée de 0,34%, à 7.742,40 points. La valorisation globale de la semaine s’est, par ailleurs, fixée à près de 242,872 millions de dirhams. Aussi, la semaine a enregistré 1.796 transactions et le nombre des titres échangés a atteint 2.297.230 pour une capitalisation de plus de 468,497 milliards de dirhams.

Au titre des plus fortes hausses hebdomadaires, Med Paper décolle et vient en tête du tableau, en s’adjugeant une hausse de 11,95% et un volume de plus de 1,638 million de dirhams. Juste derrière ces performances, se place l’indice Promopharma S.A. qui se hisse de 6% totalisant un volume de 9.222 dirhams. Dans le même palier de ces variations, on retrouve les valeurs Stroc Industrie et Lesieur Cristal qui se placent respectivement en troisième et quatrième positions se bonifiant de 5,83 et de 5,73% avec des volumes respectifs de plus de 2,168 millions de dirhams et de 108,90 dirhams. Sur le podium des plus fortes baisses hebdomadaires, on retrouve Taslif en tête, avec une variation en baisse de 11,36% totalisant un volume de 2.038 dirhams.

Talonnée par Involys qui recule de 7,39% réalisant un volume de 92.174,25 dirhams. Aussi, on relève les valeurs Wafa Assurance et SNEP qui s’affaissent respectivement de 3,85 et de 2,72% avec des volumes de 41.768 dirhams et de plus de 1,313 million de dirhams.

En matière des plus fortes capitalisations à la fin de la semaine, la valeur Itissalat Al-Maghrib reste largement en tête avec plus de 87,645 milliards de dirhams, soit 18,71% des parts du marché, suivie d’Attijariwafa bank qui s’adjuge, pour sa part, plus de 64,111 milliards de dirhams avec 13,68% du marché. Ensuite vient BMCE Bank qui arrache 8,04% des parts avec une capitalisation de plus de 37,678 milliards de dirhams et BCP qui enregistre, pour sa part, plus de 32,888 milliards de dirhams gardant, ainsi, 7,02% de parts du marché.

Ces valeurs sont suivies respectivement de Lafarge Ciments, Douja Prom Addoha, Centrale Laitière, Ciments du Maroc, CGI et Managem qui, en dernière position des dix plus fortes capitalisations à la fin de la semaine, arrache 2,67% des parts du marché et enregistre une capitalisation de 12,529 milliards de dirhams.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *