Business du halal et produits bio : L’Asmex à la conquête du marché canadien

Business du halal et produits bio : L’Asmex à la conquête du marché canadien

Les secteurs du halal et du bio constituent une niche certes, mais ce sont des secteurs en constant développement qui présentent d’importantes opportunités à saisir au niveau du marché mondial.

Le Maroc met en exergue les opportunités que représente le business du halal et les produits bio «made in Morocco» au forum des affaires «Canada-monde arabe». Représentée par Adnane Gueddari, l’Association marocaine des exportateurs (ASMEX) a pris part à cet événement tenu récemment en mode virtuel.

Le président du Groupe «Halal et Bio Export» au sein de l’Asmex a dans ce sens étalé la vision de l’association en termes de promotion des produits halal et bio, invitant les milieux d’affaires et d’investissements canadiens à saisir les opportunités prometteuses offertes par ce secteur. M. Gueddari a également appelé à initier des actions communes et ciblées pour la promotion des produits marocains labellisés halal et bio sur le marché canadien. «Au niveau de l’Asmex, nous plaçons le développement du business halal et du bio parmi nos orientations stratégiques. Nous lui avons dédié, au sein même de notre institution, un Club Halal et Bio Export», rappelle-t-il. Et de préciser que «nous avons également créé un Club Maroc – Canada et cela est de nature à conforter l’élan déjà entrepris en matière de commerce et de développement des opportunités d’affaires avec le Canada et de réfléchir ensemble à des actions ciblées pour la promotion des produits marocains labellisés halal et bio sur le marché canadien».

En effet, l’Asmex a depuis plusieurs années placé ces deux créneaux au cœur de sa stratégie. Cet organe a consacré plusieurs actions de sensibilisation et d’accompagnement des exportateurs. «Les secteurs du halal et du bio constituent une niche certes, mais ce sont des secteurs en constant développement qui présentent d’importantes opportunités à saisir au niveau du marché mondial. Rappelons que l’introduction des produits biologiques permet, également, de répondre aux objectifs du développement durable fixés par la Communauté internationale à l’horizon 2030», apprend-on dans ce sens. Au Maroc, le business du halal a connu un grand essor. Plusieurs secteurs, dont l’habillement, le cosmétique, les finances et le tourisme, ont choisi cette orientation en vue de s’aligner aux stratégies d’exportations de plusieurs pays. Pour sa part, l’agriculture biologique poursuit son développement au niveau national. Elle s’érige en tant que secteur émergent en plein essor attirant davantage de consommateurs et d’investisseurs.

Notons que la majorité des produits agricoles biologiques du Maroc est destinée essentiellement au marché européen. Ces exportations sont représentées essentiellement par les fruits, les légumes frais (primeurs et agrumes) et les produits transformés, notamment le jus d’orange congelé, l’huile d’argane alimentaire et cosmétique, les conserves d’haricots verts, les produits des plantes aromatiques et médicinales, les fraises surgelées et les câpres en saumure.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *