Economie

Campagne agricole 2014-2015: Une récolte céréalière record de 115 millions de quintaux

Une production céréalière record pour la campagne agricole 2014-2015. La collecte a atteint un volume supérieur aux prévisions annoncées par le département de l’agriculture en avril dernier. Le ministère dévoile, dans ce sens, une production de l’ordre de 115 millions de quintaux, soit un niveau en hausse de 5% par rapport aux attentes formulées auparavant.

Ce total, réalisé par les trois céréales, correspond à un niveau de rendement de 21,4 quintaux par hectare. La production est donc composée de 49% de blé tendre, soit une contenance de 56 millions de quintaux. Se référant au ministère de l’agriculture, la récolte du blé tendre observée au titre de la campagne agricole 2014-2015 dépasse celle enregistrée lors de la campagne 2012-2013, soit 51 millions de quintaux. A cet égard, la Région des Doukkala a enregistré la plus forte production de la campagne, soit 16,7 millions de quintaux.

Ladite région concentre conjointement avec la Chaouia et El Haouz 45% de la production du blé tendre. Une denrée qui constitue une composante fondamentale pour la consommation des ménages. Trois régions, à savoir Doukkala, Chaouia et El Haouz ont concentré plus de 45% de la production. Avec plus de 16,7 millions de quintaux Doukkala a enregistré au niveau régional la production la plus importante de cette campagne. Pour sa part le blé dur constitue 21% de la production céréalière de l’année.

Le volume collecté est de 24 millions de quintaux. La production en orge a atteint au titre de la campagne agricole 2014-2015, 35 millions de quintaux, soit 30% de la collecte céréalière nationale. Il faut dire que toutes les conditions étaient en faveur de la production céréalière en particulier et agricole en général.

«Les conditions climatiques favorables combinées aux efforts déployés par les agriculteurs ainsi qu’à l’engagement permanent du département de l’agriculture vis-à-vis du secteur agricole à travers notamment le soutien à la commercialisation de semences sélectionnées qui a atteint près de 1,4 million de quintaux ou encore le soutien à la mécanisation (environ 7 tracteurs pour 1.000 hectares en 2014-2015 contre 5 en 2007-2008), ont permis de réaliser une campagne agricole historique», relève-t-on du ministère de l’agriculture. En effet, la campagne a été marquée par un cumul pluviométrique exceptionnel. La pluviométrie a atteint un niveau de 348 millimètres, soit en augmentation de 15% par rapport à une année normale et 26% par rapport à la campagne précédente.

Le régime pluviométrique a été, en effet, caractérisé par une excellente répartition temporelle et spatiale. De même, les températures enregistrées au cours de la période de croissance des cultures ont affiché des niveaux cléments réunissant de très bonnes conditions de maturation des céréales. Rappelons que deux pics de températures ont été observés au cours de l’année.

Le premier en fin octobre où le mercure a atteint 25 °c contre 20°C en année normale. La température en début février s’est située autour de 6,7°C contre 12°C en année normale.
 

Articles similaires

EconomieUne

Grâce à ses atouts riches et diversifiés : Le Nord mise sur le tourisme multidimensionnel

La ville du détroit est promise à un bel avenir dans ce...

EconomieUne

Efficacité énergétique dans l’industrie : La deuxième phase du projet AEEIM de l’ONUDI lancée

Cette nouvelle étape se distingue par la mise à disposition d’une offre...

EconomieUne

Protection des zones oasiennes : M. Sadiki met en exergue l’expérience marocaine

Selon le ministre, le Maroc a adopté une stratégie nationale intégrée adossée...

EconomieUne

Un secteur étroitement lié au tourisme : La semaine nationale de l’artisanat démarre à Casablanca

Le programme de la semaine nationale démarrera ce 28 février par le...