Economie

Casa Prestations : Des ambitions démesurées

Ce sont des dossiers très chauds auxquels va s’attaquer Casa Prestations. La toute récente Société de développement local (SDL) de la ville de Casablanca a dévoilé à la presse un plan d’action aux ambitions titanesques. Allant de la mobilisation des ressources financières à la transformation de l’administration locale, en passant par la gestion d’activités à caractère économique et le suivi des délégataires (voir encadré), Casa Prestations a du pain sur la planche. Des missions qui paraissent anodines à première vue mais qui recouvrent dans leurs détails les principaux facteurs qui ont conduit Casablanca à un blocage de deux ans.  

«Casa Prestations a toutes les prérogatives qui lui permettent d’être un outil pour le développement, la gestion, l’accompagnement, le suivi et l’évaluation des prestations de service public local dans le Grand Casablanca», a affirmé Jamal Chaârani, directeur général de Casa Prestations, lors d’une conférence de presse tenue, mardi 7 juillet, à Casablanca.
Il incombe donc à la SDL d’assurer la transformation de l’administration locale.

Un grand chantier jusque-là jamais entamé. «Cette mission considérée comme un des enjeux forts de Casa Prestations doit permettre à la métropole de hausser sensiblement la qualité de ses prestations, en particulier toutes celles qui induisent un contact avec le citoyen et l’entrepreneur casablancais», a expliqué M. Chaârani.

C’est ainsi que le champ d’action de Casa Prestations s’articule autour de 3 grands projets transverses. Le premier, et pas des moindres, concerne le déploiement d’une politique de ressources humaines cohérente et efficiente à l’échelle de la ville. Ce grand chantier comprend l’éradication des «employés fantômes» avec la mise en place d’un système d’information des ressources humaines, la gestion des compétences et du temps de travail. Un travail qui implique un redéploiement des ressources humaines existantes et un renforcement des capacités par de la formation et le recrutement d’expertises pointues.

Le second projet est celui de la définition d’une stratégie prospective et coordonnée engageant la métropole dans une démarche d’innovation numérique. «Nous allons fonder ce projet sur un schéma directeur informatique global, l’accompagnement des différentes entités dans la mise en œuvre de leurs projets de transformation et d’informatisation, en matière d’acquisition de logiciels et d’équipements informatiques et en contribuant au projet Casa Smart City», a relevé M. Chaârani.

Enfin le troisième projet est celui de la mise en œuvre d’un Système d’information géographique (SIG) global et intégré pour faciliter les démarches aux citoyens et aux entrepreneurs. «Il s’agit pour nous de la dématérialisation des démarches au quotidien pour les particuliers et les professionnels, du contrôle territorial (OTDP, panneaux d’affichage, …) et de la mise en place du portail e-démarches assurant les autorisations commerciales, l’état civil, l’actualisation des données en ligne et autres», a précisé le patron de Casa Prestations.

Autant de chantiers délicats où la charge de travail ne laisse pas de place à l’ambition. Casa Prestations arrivera-t-elle à relever les défis qui lui incombent? Le temps nous le dira…
 

Gestion des activités économiques et suivi des délégataires

Dans ce registre, Casablanca Prestations prend en charge les activités qui lui sont confiées par les collectivités avec l’objectif de préserver la continuité du service et d’assurer sa pérennité tout en étant attentive aux volets économique, social et environnemental. Toutes les activités sont assurées dans une démarche de respect des engagements, d’amélioration continue des prestations et de mise en conformité réglementaire. Chaque activité est gérée sous forme de Business Unit, pour concilier flexibilité et équilibre financier.

– En ce qui concerne les abattoirs et les marchés de gros, un effort important est consenti pour mettre à niveau les unités, élaborer une stratégie de développement visant l’amélioration des revenus, contribuer avec les autorités aux questions d’hygiène et de sécurité, mettre en place et faire respecter les procédures d’accès aux sites, gérer les flux sur une plate-forme informatique et pérenniser les actions d’amélioration.

– Pour faire respecter la réglementation et les normes, Casablanca Prestations a la mission de mettre sur pied une Police administrative communale dont les brigades vont assurer le contrôle de la salubrité publique (dont l’hygiène sanitaire, la problématique des rejets, les pollutions et l’environnement), la surveillance du stationnement (dont la circulation, la signalisation et la tranquillité publique), et l’encadrement de l’occupation du domaine public.

 

Articles similaires

EconomieUne

M.Akhannouch visite et lance plusieurs projets socio-économiques à Tiznit

Le chef du gouvernement, Aziz Akhannouch, a lancé, vendredi, une série de...

EconomieUne

Alpha Assurances primée pour la seconde fois aux Trophées de l’Assurance pour son programme d’assurance panafricain

Le cabinet de courtage en assurances et réassurance « Alpha Assurances »...

EconomieUne

Bonnes pratiques agricoles et économie d’eau : Une rencontre de sensibilisation au profit des agriculteurs d’Alnif et d’Ammar

Une occasion unique pour acquérir de nouvelles connaissances et compétences

Economie

Le Cluster EnR veut construire un écosystème collaboratif «solide»

Le Cluster EnR compte plus de 210 membres actifs et accompagne en...

EDITO

Couverture

Nos supplément spéciaux