Casablanca-Settat communique autour de son potentiel touristique

Casablanca-Settat communique autour  de son potentiel touristique

Fruit d’une synergie entre le Conseil régional du tourisme et l’ONMT

La région abritera dans les prochains jours le premier forum interactif de tourisme. Un rendez-vous durant lequel des experts de tous bords œuvreront à créer une meilleure compréhension des objectifs communs de la région.

Après de longues années de silence, la destination Casablanca-Settat fait parler d’elle sur le plan touristique. Une campagne de communication autour du potentiel touristique de la région est actuellement sur les rails. Lancé par le Conseil régional du tourisme «CRT Casablanca-Settat», ce dispositif vient insuffler un nouvel élan pour ce territoire en termes de marketing touristique. Il s’agit, en effet, des premiers fruits du rapprochement établi entre les acteurs régionaux et l’Office national marocain du tourisme (ONMT).

Un partenariat qui se veut, selon Otman Cherif Alami, président du CRT Casablanca-Settat, serein, dynamique et efficace. «A travers cette campagne nous souhaitons mettre en avant l’offre de la région et améliorer son attractivité. Nous visons le séjour touristique en période de vacances, en week-end ou lors des déplacements professionnels. Casablanca-Settat est une région qui peut être visitée tout au long des 365 jours de l’année», indique M. Cherif Alami lors d’une conférence de presse tenue récemment pour annoncer le dispositif communicationnel qui sera déployé dans la région.

Et d’ajouter que le CRT veut «susciter l’intérêt des touristes étrangers et encourager les Marocains à découvrir la région, ses villes, sa culture, ses plages qui s’étendent de Bouznika jusqu’à Oualidia ainsi que son arrière-pays qui offre une multitude d’activités sportives, de bien-être et dépaysement total sans oublier la grande métropole de Casa qui est une destination urbaine qui regorge d’atouts». La campagne de communication initiée par le CRT Casablanca-Settat porte sur quatre lots importants. L’ambition étant de relater la réalité de la vie au niveau de la région, avec toutes ses composantes urbaines et rurales, ainsi que de partager avec les visiteurs potentiels une expérience touristique interactive.

Des mécanismes digitaux bientôt dévoilés

La stratégie de communication du CRT Casablanca-Settat repose en premier sur l’affichage au départ des grandes villes émettrices ainsi que sur des capsules radiophoniques «innovantes» véhiculant des messages en arabe, français et anglais. Le digital est également un axe majeur sur lequel mise le Conseil. L’idée étant d’impliquer les internautes afin de contribuer à la promotion de leur région. A cet effet, plusieurs mécanismes vont être dévoilés au fur et à mesure de la campagne. «Nous voulons une campagne interactive, dynamique et transparente avec les gens de la région et l’ensemble des Marocains», relève-t-on de Othman Cherif Alami. Se référant au CRT Casablanca-Settat, le dispositif digital comportera un site web à la pointe de la technologie et qui répondra aux différentes étapes de l’expérience des visiteurs. De même, une carte interactive verra incessamment le jour avec des brochures thématiques. Il sera également procédé à la production de capsules vidéo relatives aux différents circuits touristiques de la région.

Pour un tourisme inclusif dans la région

Ce chantier promotionnel lancé au niveau de la région Casablanca-Settat vient conforter son positionnement en tant que troisième grande destination du Royaume. Depuis l’élection du nouveau bureau du CRT Casablanca-Settat en 2020, la nouvelle équipe s’est penchée sur l’exploration de nouvelles pistes en vue de rebooster l’attractivité touristique de la région. Une orientation qui intervient dans un moment crucial étant donné que le tourisme souffre à l’échelle international des lourdes répercussions de la crise sanitaire. Une situation qui ne semble pas décourager les acteurs de la région qui ambitionnent de mettre en œuvre des actions concrètes pour un tourisme inclusif dans la région. A cet effet des conventions ont été scellées en 2021 avec le Conseil de la région et la SDL Casa Events & Animations pour dynamiser le secteur à travers un bon nombre d’actions telles que la revalorisation des libraires du quartier des Habous via l’organisation d’ateliers ludiques et de festivals de ventes de livres. La région abritera dans les prochains jours le premier forum interactif de tourisme. Un rendez-vous durant lequel des experts de tous bords œuvreront à créer une meilleure compréhension des objectifs communs de la région plaçant ainsi le tourisme en ligne des ambitions prônées dans le nouveau plan de développement de Casablanca-Settat.

2.200 lits supplémentaires d’ici 2023

Dans l’ensemble, Casablanca-Settat dispose de 28.000 lits hôteliers classés et ce sans compter l’offre des appartements meublés agréés et dont le nombre dépasse les 5.000 lits. Cette capacité va se consolider très bientôt. 2.200 lits supplémentaires sont attendus dans la région. Ils seront en effet générés par les 18 hôtels et résidences en cours de construction et dont le lancement est prévu entre fin 2022 et début 2023. Se référant au CRT, cette augmentation de capacité litière de la région concerne la catégorie d’hôtels 4 et 5 étoiles. Notons que ces différentes ouvertures permettront de créer plus de 2.400 emplois directs dans les différentes localités de la région, notamment à Sidi Belyout, Mers Sultan, Anfa, Maarif, Hay Hassani, Sidi Maarouf, Ain Sebaa, Nouaceur, Zenata, Bouskoura et Mohammedia. Pour rappel, Casablanca-Settat a accueilli en 2019, 1,5 million de touristes, soit 2,5 millions de nuitées. Les dépenses journalières en 2019 ont été estimées entre 80 à 120 euros par jour par touriste.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *