Cession des parts de SNI dans le capital de Lesieur Cristal

Cession des parts de SNI dans le capital de Lesieur Cristal

Chose promise, chose due. À ce titre, la Société nationale d’investissement (SNI) vient de boucler totalement sa première opération de cession de contrôle, en cédant au marché ses parts dans le tour de table de Lesieur Cristal.

C’est ce qu’a annoncé Idriss Berrada, directeur général d’Attijari Finances Corp, lors d’une conférence de presse tenue hier, lundi 19 mai, à Casablanca. En effet, la SNI vient de se délester de l’intégralité de sa participation résiduelle dans le capital de Lesieur Cristal. Pour ce faire, la holding d’investissement a procédé par voie d’offre publique de vente (OPV).

«À travers cette opération ouverte au grand public, la SNI vise à élargir la part flottante du capital de Lesieur Cristal et ainsi clôturer la cession de contrôle du spécialiste des huiles, tel qu’annoncé en mars 2010», a expliqué M. Berrada. Et de poursuivre: «Ainsi la SNI aura cédé l’intégralité de sa participation résiduelle dans Lesieur Cristal, société qu’elle a développée pendant plusieurs générations pour devenir l’acteur de référence des corps gras au Maroc».

Pour sa part, Samir Oudghiri, directeur général de Lesieur Cristal, a précisé que «sa société continuera à se développer davantage, forte du soutien d’une structure moderne d’actionnariat permettant une bonne gouvernance». Ainsi, après une première cession au profit de Sofiprotéol, la SNI met en vente 22,8% de ses actions, soit l’intégralité de sa participation résiduelle dans le capital de Lesieur Cristal. À noter que cette opération de cession du contrôle s’est faite en trois volets. Il s’agissait donc en premier lieu de la sélection d’un partenaire industriel portant une vision stratégique visant le développement de Lesieur Cristal et qui est Sofiprotéol.

Ensuite, il y a eu l’adossement à un bloc d’investisseurs marocains représentant l’actionnariat institutionnel national, et disposant de droits importants de gouvernance en vertu d’un pacte d’actionnaires.

Et enfin, la constitution d’un actionnariat flottant important. De ce fait, la SNI aura réalisé ses engagements, qui visaient à céder au marché des sociétés ayant atteint un stade de développement pérenne. De la même sorte, la SNI poursuivra les cessions de Centrale Laitière et de Cosumar. À noter que cette offre publique porte sur 6.291.229 actions, au prix unitaire de 85 dirhams pour la tranche réservée aux salariés de Lesieur Cristal et de la SNI et de 93 dirhams pour la tranche réservée aux autres investisseurs, soit un montant total de 580.806.257 dirhams, et ce pour une durée allant du 26 au 30 mai 2014 inclu.
 

«En gros, cette OPV vise à permettre au grand public ainsi qu’aux salariés de Lesieur Cristal de bénéficier des perspectives de développement du leader national des secteurs de l’huile et de l’hygiène corporelle et ménage et d’augmenter la part flottante du capital de la société, pour la porter de 11,5 à 34,3%. Aussi, la part du capital détenue par les marchés au sens large (y compris les Investisseurs Institutionnels) atteindra ainsi 59% du capital», a conclu M. Oudghiri.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *