Chantiers de réforme : Nadia Fettah sollicite la Banque mondiale

Chantiers de réforme : Nadia Fettah sollicite la Banque mondiale

Les chantiers prioritaires du Maroc ont été au cœur de la rencontre tenue mercredi entre Nadia Fettah Alaoui, ministre de l’économie et des finances, et Ferid Belhaj, vice-président pour la région MENA à la Banque mondiale, actuellement en visite au Royaume.

A cet effet, Mme Fettah Alaoui a passé en revue les principales réformes qui seront engagées par le nouveau gouvernement. Il s’agit en effet de la consolidation des bases de la relance économique, la consolidation des mécanismes d’intégration et de développement de la généralisation de la protection sociale, du renforcement du capital humain ainsi que la réforme du secteur public et le renforcement des mécanismes de gouvernance. «Ce sont ces chantiers de réforme prioritaires qui ont dicté les grandes orientations du projet de loi de Finances pour l’année 2022», a souligné la ministre dans une déclaration diffusée en marge de la rencontre.

A cet effet, elle a invité la Banque mondiale à renforcer davantage son appui financier au gouvernement dans ses efforts visant à circonscrire les effets de la crise de Covid-19 et à mettre en œuvre son programme de développement. «Le partenariat qui nous lie au Groupe de la Banque mondiale est exemplaire. En effet, depuis l’adhésion de notre pays à cette institution, le Maroc a bénéficié du concours important de cette institution en matière financière et d’assistance technique», indique la ministre.

Et de préciser qu’«à titre d’exemple les concours de la Banque au titre de cette année ont permis de financer essentiellement les secteurs clés de l’économie marocaine, notamment les services sociaux (éducation, santé, protection sociale, développement humain…), le secteur financier, l’agriculture et le transport». Mme Fettah Alaoui indique par ailleurs que cette rencontre a également été l’occasion pour solliciter la Banque mondiale, de par son expertise et son savoir-faire, pour accélérer son appui technique à notre pays dans certains domaines prioritaires, notamment en matière de renforcement de l’environnement juridique et réglementaire du capital-investissement, de l’amélioration de l’efficacité des finances publiques et du développement de la finance verte et durable.

Il est à préciser que lors de cette rencontre, Ferid Belhaj a fait part du satisfecit de la Banque mondiale quant à la volonté affichée du nouveau gouvernement et son engagement ferme pour la mise en œuvre des grands chantiers prioritaires du Royaume. Le vice-président de la Banque mondiale pour la région MENA a également fait part de la disposition de son institution à apporter son appui, tant financier que technique, aux différents chantiers de réforme de grande envergure engagés par notre pays. Notons que les deux responsables ont réitéré leur engagement continu et leur volonté commune pour réussir l’organisation des assemblées annuelles de la BM et du FMI, prévues à Marrakech, en octobre 2022.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *